Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Pitaya Hylocereus undatus fruit du dragon cactus épiphyte graines chair violette
  • Pitaya Hylocereus undatus fruit du dragon cactus épiphyte graines chair violette

15 graines de Pitaya (Hylocereus undatus), fruit du dragon

3,95 €
(Prix unitaire 3,95 €)
5 1
,
5/ 5
TTC

L’hylocereus undatus est un cactus, en partie épiphyte, grimpant ou rampant dont les tiges peuvent atteindre 6 à 12 m de long. Ses énormes fleurs donnent naissance à des fruits juteux et doux : le pitaya (ou fruit du dragon).

Le pitaya est un gros fruit juteux à l'épiderme rose vif, comestible, recouvert d'écailles.

Variété à chair violette

Sachet de 15 graines

Remise sur la quantité

Quantité Prix unitaire
2 3,80 €
3 3,60 €
5 3,40 €
Quantité

Pitaya (Hylocereus undatus), fruit du dragon

L’Hylocereus est un cactus dont le nom provient du grec « hulos » (forêt) et « cereus » (cierge), en référence à l’aspect cireux et jaunâtre des feuilles. Ces dernières ont deux ou trois faces et leurs aréoles sont munies d’aiguillons très courts et crochus.

Originaire d’Amérique centrale et plus particulièrement du Mexique, il s’est installé par la suite dans d’autres zones du globe, dans les îles du Pacifique, en Asie, et même dans les îles Canaries où il se montrerait envahissant.

Avant les années 1990, le fruit était pratiquement inconnu en dehors de son aire d'origine. Son expansion sur les marchés internationaux comme fruit exotique est récente, et principalement due à son adoption en Asie du Sud-Est.

Le nom "fruit du dragon" est la traduction de son nom vietnamien "Thanh Long", en référence à la façon dont la plante grimpe sur les troncs d'arbre en s'enroulant, rappelant ainsi le corps d'un dragon, créature légendaire ô combien populaire en Chine, au Japon, en Corée et au Vietnam.

 

Son nom scientifique précis est : Hylocereus undatus (Haw.) Britton et Rose, 1918

Nom(s) commun(s) : Fruit du Dragon, Pitaya, Reine de la nuit, Cierge à trois côtes, Lespimium cruciforme.

Synonyme(s) : Hylocereus undatus subsp. luteocarpus (Cálix de Dios), Cereus undatus (Pfeiff), Cereus tricostatus (Gosselin).

Famille : Cactaceae

Genre : Hylocereus

Espèce : Undatus

Origine : Amérique centrale, Mexique, îles du Pacifique, Asie du sud-est, îles Canaries.

 

Description du Pitaya

Hylocereus undatus est une plante grimpante ou rampante, en partie épiphyte, c'est à dire qu'elle se sert d'autres végétaux comme support, mais sans les parasiter.

La floraison est superbe, la fleur est longue de 30 cm, en forme d’entonnoir. Cette fleur très parfumée rappelle celle de la vanille. Elle s’ouvre préférentiellement la nuit où elle est pollinisée par les chauves-souris et les papillons de nuit. C'est pourquoi elle est également appelée « Reine de la nuit ».

Cette plante est auto-stérile. En effet, l’Hylocereus est un cactus qui a besoin de la présence d’un autre hylocereus fleuri au même moment que lui pour être fécondé (sans oublier un pollinisateur).

L'Hylocereus undatus produit un fruit comestible : le Pitaya (ou fruit du dragon). Dégustez-le frais, séché ou en sorbet, pour apprécier sa saveur douce et laiteuse, à la grande finesse. En gout et texture, il rappelle vaguement le kiwi.

Astuce

Ce fruit doit être cueilli à maturité, car il est incapable de murir après la cueillette. Il est excellent au bout de 45 jours environ après la fleur, lorsqu’il est sur le point d’éclater.

 

Culture et entretien du Pitaya

 

Dans tout climat où il gèle fréquemment en hiver, Hylocereus undatus est cultivé en gros pot, que l’on hiverne à l’intérieur (véranda, serre, garage, sous-sol,) durant l’hiver et que l’on ressort à la lumière, généralement dehors pendant la belle saison.

L'emplacement doit être lumineux toute l'année. Sous condition d'une bonne hygrométrie, vous pouvez placer votre pitaya au jardin en plein soleil, si les températures le permettent...
La Reine de la nuit supporte très bien la chaleur et peut supporter un minimal de -2°C sur de courtes périodes. En hiver, il est préférable de la maintenir entre 10 et 11°C.

Composez pour votre pitaya un substrat bien drainé et acide, pauvre mais humifère. Un substrat pour cactus ou pour orchidées lui conviendra, que vous enrichirez éventuellement en sable.

De part sa taille et ses branches tombantes, il vous faudra prévoir un tuteur en forme de T ou un grillage afin de faire tenir ses branches.

Multiplication

Le semis se fait à 25°C et la germination est assez facile.

Pour les boutures, coupez des tronçons de 25 à 30 cm de long que vous laisserez sécher au frais et à l'ombre durant 10 jours. Ensuite, mettez les en pot. Arrosez et placez le pot à 15-18°C, dans l’idéal en mini-serre lumineuse.

Arrosage

L’été, il nécessite des arrosages copieux et réguliers, la terre doit presque sécher entre chaque arrosage. En hiver, aucun arrosage n'est nécessaire.

L'ennemi numéro un des cactées et plantes grasses est la pourriture liée à une trop grande humidité! N'oubliez donc pas de raisonner vos arrosages, et surtout de doter vos cactus d'un substrat bien drainant !

 

Les 8 bienfaits du pitaya qui vont vous donner envie d'en manger

Le pitaya est riche en eau ce qui lui permet de participer à la couverture de nos besoins hydriques journaliers.

Riche en eau et en fibres, et dépourvu de lipides, le pitaya est un allié de choix lors d'une perte de poids.

Il est riche en fibres permettant de lutter contre la constipation.

Il est source de magnésium qui va favoriser la détente musculaire et avoir un rôle anti-stress.

Riche en antioxydants, il permet de ralentir le vieillissement cellulaire.

Le pitaya permet d'éliminer les excès d'acide urique et ainsi de prévenir la maladie de la goutte.

Il permet de lutter contre l'insulino-résistance et joue donc un rôle préventif par rapport au diabète de type 2.

Le pitaya est riche en vitamine C qui permet de lutter contre la fatigue, de stimuler le système immunitaire et de lutter contre diverses infections et coups de froid hivernaux.

Fiche technique

Famille
Cactaceae
Nom scientifique
Hylocereus undatus (Haw.) Britton et Rose, 1918
Origine
Amérique centrale dont Mexique dans les forêts de basse altitude en zone tropicale sèche, naturalisé dans les îles du Pacifique, en Asie du sud-est, aux îles Canaries où il deviendrait envahissant.
Exposition
Emplacement lumineux toute l'année.
Développement
Croissance rapide.
Type de sol
Très bien drainé, acide, pauvre, humifère (mélange pour cactées ou terreau pour orchidée), le rempotage ne s'effectue que lorsqu'il est vraiment nécessaire.
Température
Supporte très bien la chaleur et peut supporter une température de -2°C sur de courtes périodes. En hiver, il est préférable de maintenir votre pitaya entre 10 et 11°C.
Arrosage
Pour les plants en pot, un arrosage tous les 10 jours environ peut être nécessaire en saison, une fois par mois l'hiver. Et s'il est en terre, arrosez régulièrement en été et rien en hiver..
Tige /Fleurs
Tiges charnues à 2 ou 3 faces. La floraison a lieu à la fin du printemps et en été. Elle est éphémère et nocturne. Elle commence à s'entre-ouvrir aux alentours de 21h, et le plein épanouissement se fait aux alentours de minuit.
Port
Dense, ramifié, grimpant et/ou retombant.
Utilisation
Le pitaya se mange exclusivement cru, sa fleur peut être consommée sous forme de thé. La chair du pitaya peut-être utilisée pour un sorbet, un jus de fruits ou en salade de fruits accompagnée de fruits exotiques variés.
Parasites
La Reine de la nuit attire fréquemment les cochenilles, surtout durant un hiver en serre. Vous pouvez supprimer ces parasites avec un tampon imbibé d’alcool à brûler.
Taille
Après la récolte des fruits, supprimez les branches mortes situées en bas et en haut de la plante.