Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain
  • Heliconia psittacorum, balisier bec de perroquet, colibris, caraïbes, antilles, plante exotique, balisier nain

1 plant racines nues de Heliconia psittacorum (Balisier nain, bec de perroquet)

29,90 €  TTC
(Prix unitaire 29,90 €)
5 1
La boutique de Babyplante.fr
,
5/ 5
Livraison sous 1 à 2 semaines
Récolté en Guadeloupe
À la main
Sans produit phytosanitaire

Le balisier bec de perroquet ou Heliconia psittacorum, trouve ses origines dans les Caraïbes et en Amérique du Sud. Il s'agit de la variété d'Héliconia la plus répandue, avec de nombreuses sous-espèces. Sa floraison, riche en couleurs vives, évoque le bec d'un perroquet, d'où son surnom.

Dans son milieu naturel, cette plante à nectar, communément appelée "la drogue des colibris", exerce une forte attraction sur ces oiseaux, au point qu'ils peuvent parfois se disputer ardemment pour accéder à son précieux nectar.

Bien qu'elle soit plutôt d'un entretien facile, elle est très exigeante sur l'hygrométrie, il lui faut donc un environnement très humide.

1 plant en racines nues de Heliconia psittacorum

Quantité

Heliconia psittacorum (Balisier nain, balisier bec de perroquet)

Ce balisier nain à l'aspect très décoratif appartient à la famille des Héliconiacées. Cette plante, qui prospère dans des conditions humides et des sols fertiles, est originaire d'Amérique tropicale. On la trouve dans les Caraïbes, en Jamaïque, à Porto Rico, ainsi qu'en Floride.

Cette variété exotique est largement répandue aux Antilles, où elle est également appelée « Z’ié a crab ». Dans les îles anglaises voisines, elle est désignée sous les noms de « Parakeet Flower », « Parrot’s Plantain », et « Parrot’s Beak ».

Le nom du genre vient du latin « Heliconius, a, um », faisant référence à l'Hélicon, la montagne sacrée d'Apollon et des Muses dans la mythologie grecque. L'épithète spécifique « psittacorum » tire son origine du latin « psittacus », signifiant perroquet, en raison de ses fleurs aux couleurs vives évoquant celles des perroquets.

Le balisier bec de perroquet, une plante vivace caractéristique des zones tropicales avec des rhizomes traçants, est prisée pour sa floraison continue et spectaculaire en rouge, évoquant un bec de perroquet, ce qui justifie amplement ses nombreux surnoms.

Ce genre autrefois rattaché aux Musaceae, comprend près de deux cent espèces dont des hybrides et des cultivars, originaires en majeur partie d'Amérique du Sud et aussi dans les îles du Pacifique, en zone tropicale humide.

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Heliconia psittacorum, Carl Linnaeus f. (1782)

Synonymes : Bihai psittacorum (L.f.) Kuntze (1891), Musa humilis Aubl. (1775).

Noms communs : Balisier bec de perroquet, héliconie des perroquets (français) ; Petit balisier, Z'yeux à crabe (Antilles) ; false bird-of-paradise, golden torch, japanese canna, parakeet heliconia, parrot’s beak, parrot’s flower, parrot plant (anglais).

Origine : Amérique du Sud, Amérique Centrale, Caraïbes et Floride en zone tropicale humide.

 

Description de Heliconia psittacorum

Description

L'Heliconia psittacorum est une plante herbacée, érigée, rhizomateuse, pérenne et à feuillage persistant. Elle forme rapidement des touffes denses atteignant une hauteur de 0,8 à 1,5 mètres, d’où émergent des bractées aux couleurs vives.

Feuillage

Les feuilles, disposées le long d'un pétiole d'environ 25 cm de long, sont basales, alternes, simples et présentent une forme allant d'elliptique-lancéolée à oblongue-lancéolée, avec une pointe aiguë et une nervure centrale proéminente sur la face inférieure. Leur dimension varie de 35 à 55 cm de long et de 4 à 12 cm de large, affichant un vert profond et brillant sur la face supérieure, tandis que la face inférieure est plus claire. Les bases foliaires tubulaires engainantes forment une pseudo-tige d'environ 2,5 cm de diamètre.

Floraison

L'inflorescence, portée par un pédoncule d'une longueur variant de 15 à 55 cm, prend la forme d'un épi terminal dressé mesurant entre 6 et 12 cm. Le rachis présente une légère ondulation et est généralement de couleur orange. L'inflorescence se compose de 3 à 7 bractées alternes, lancéolées, concaves, cireuses, espacées de manière légère, affichant des teintes allant du rouge au rouge orangé, parfois avec des nuances de rose ou de lilas. La bractée basale mesure de 8 à 15 cm, tandis que les autres diminuent progressivement en taille.

Les bractées supportent de 3 à 9 fleurs, chacune sur un pédicelle mesurant entre 1,6 et 1,8 cm. Ces fleurs tubulaires sont généralement orange, marquées d'une tache vert sombre vers l'extrémité et mesurent de 3 à 5 cm de longueur. Les fleurs, zygomorphes (présentant une symétrie bilatérale), sont hermaphrodites avec 3 sépales, dont deux soudés et un libre, et 3 pétales soudés, présentant peu de différenciation entre elles. Elles comprennent également 5 étamines fertiles et un staminode opposé au sépale libre. La pollinisation est assurée par les colibris.

Ces fleurs dans lesquelles les colibris se désaltèrent, portent des graines charnues nommées les drupes.

Fructification

Les fruits se présentent sous forme de drupes sub-globulaires, affichant une couleur initiale jaune à orange, puis prenant une teinte bleu sombre luisante à maturité. Ils ont un diamètre d'environ 0,8 cm et renferment de 1 à 3 gaines.

Parasites et maladies

Le balisier bec de perroquet peut être affecté par des cochenilles et des acariens rouges lorsque l'humidité de l'air est insuffisante.

 

Comment bien entretenir votre Heliconia psittacorum ?

Quel type de substrat utiliser ?

Cette espèce, robuste et adaptable, s'épanouit aisément dans diverses conditions de culture. Cependant, elle prospère davantage dans des sols riches en substances organiques, qu'ils soient acides ou neutres, pourvu qu'ils soient bien drainés et maintenus constamment humides, sans eau stagnante. Idéalement, elle se développe dans des endroits abrités du vent, qui pourrait endommager ses feuilles.

En présence de sols pauvres ou alcalins, cette plante peut être sujette à des chloroses. Toutefois, cette problématique peut être traitée en utilisant des fertilisants enrichis en oligoéléments, notamment du fer sous forme de chélate.

Un arrosage fréquent pendant les mois chauds

Dans les régions sujettes à des périodes prolongées de sécheresse, il est essentiel d'arroser votre balisier bec de perroquet de manière régulière et abondante (en particulier pendant les mois les plus chauds).

Il est recommandé de permettre au substrat de sécher partiellement avant d'effectuer un nouvel arrosage, tout en veillant à éviter la stagnation, car celle-ci peut facilement entraîner des problèmes de pourriture.

En hiver, il est recommandé d'espacer davantage les arrosages, tout en veillant à ne pas laisser le substrat se dessécher complètement.

Culture en pot ou en pleine terre ?

Heliconia psittacorum s'adapte parfaitement à la culture en pots, offrant une floraison aisée, à condition, comme on l'a vu plus haut, d'utiliser un substrat organique spécialement conçu pour favoriser un drainage optimal et une bonne aération. Cette plante est idéale pour orner les patios, les terrasses, ou pour être cultivée dans des serres, des vérandas, et des jardins d'hiver particulièrement lumineux.

Pense-bête

Le balisier bec de perroquet prospère davantage dans des conditions avec un taux élevé d'humidité ambiante, généralement entre 70 et 80%, et des températures diurnes idéales situées entre 24 et 26 °C, avec des minima nocturnes ne descendant jamais en dessous de 15 °C.

 

Germination & Semis de l'Heliconia psittacorum (Balisier nain, balisier bec de perroquet)

Il est possible de multiplier le balisier nain par semis ou en divisant les rejets au cours du printemps.

Comment réussir son semis d'Heliconia psittacorum ?

Vous pouvez semer les drupes lorsqu'elles atteignent leur maturité en les scarifiant et en les faisant tremper dans l'eau pendant 3 jours pour assouplir leur tégument. Puis vous pouvez les placer dans un substrat organique auquel on ajoute 30% de sable siliceux ou de perlite. Vous trouverez ici des conseils pour un substrat adapté.

Il est essentiel de maintenir ce mélange humide à une température de 26-28 °C. Les délais de germination varient, allant de quelques semaines à plusieurs mois, et la première floraison ne survient généralement qu'après 3 à 4 ans.

Astuce

L'utilisation d'une lumière de 40 à 60 watts est une façon de conserver le sol chaud.

Recouvrir le pot d'un film plastique transparent (film alimentaire) qui aidera à conserver l'humidité autour du pot.

Peut-on multiplier autrement Heliconia psittacorum ?

Oui, on peut le faire en divisant les rejets prélevés, pourvu qu'ils aient suffisamment de racines, et ne les plantant dans un mélange de charbon de bois, d'humus et de terre de bruyère. La plante peut même produire des fleurs dès sa première année après la plantation d'un rejet.

 

Quelques espèces botaniques du genre Heliconia psittacorum

Heliconia rostrata

Heliconia rostrata, également connu sous le nom de pince de homard est une plante tropicale d'une grande beauté. C'est une plante vivace persistante appartenant à la famille des Héliconiacées, bien qu'elle fut classée au préalable chez les Musacées (bananiers).

Les pinces de homard font de jolies plantes d’intérieur que l’on peut éventuellement estiver à l’extérieur : Il aime une température supérieure à 18°C (attention, 15°C minimum en cours de croissance).

Bien que parfois de floraison capricieuse, cet héliconia est robuste et montre un très beau feuillage.

Heliconia bihai

L'Heliconia bihai, plus couramment appelé balisier bihai, se distingue comme l'un des héliconias les plus imposants du genre, avec des feuilles pouvant atteindre jusqu'à 6 mètres de hauteur. Ses inflorescences, majoritairement éclatantes de rouge, arborent une zone jaune ou orange à leur sommet, qui peut éventuellement prendre des nuances de vert.

Ses fleurs produisent un nectar abondant, particulièrement apprécié par les colibris et les chauves-souris. Par ailleurs, elles s'emplissent d'eau de pluie et jouent également le rôle d'abreuvoirs naturels pour de nombreux petits animaux.

Heliconia caribaea

Heliconia caribaea, communément appelé le balisier des Caraïbes, est indéniablement l'une des plantes tropicales qui captivent le plus l'attention des visiteurs lorsqu'ils explorent la diversité de la flore tropicale.

Son feuillage ressemble à celui du bananier et se distingue par ses grandes inflorescences longues de 50 cm, dressées et formées d’une douzaine de bractées coriaces et renflées, rouge ou jaune vif, à l’intérieur desquelles se cachent de petites fleurs blanches. Les bractées colorées ont une forme étrange et rappellent celles du strelitzia (oiseau de paradis). Cela en fait une plante d'une qualité décorative incomparable. D'ailleurs, l'inflorescence de ce balisier est très utilisée pour le commerce de la fleur coupée.

Heliconia stricta

Heliconia stricta se distingue par son feuillage luxuriant et ses inflorescences spectaculaires, ce qui en fait une espèce hautement prisée sur le plan ornemental et paysager. De nombreuses variétés, caractérisées par une diversité de couleurs et de dimensions réduites (notamment celles mesurant moins d'un mètre, la plus cultivée étant la 'Dwarf Jamaican'), ont été sélectionnées à partir de cette espèce.