Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Heliconia Bihai, Balisier bihai, Queue de poisson, Macawflower, Heliconiaceae, Caraïbes, Guadeloupe
  • Heliconia Bihai, Balisier bihai, Queue de poisson, Macawflower, Heliconiaceae, Caraïbes, Guadeloupe
  • Heliconia Bihai, Balisier bihai, Queue de poisson, Macawflower, Heliconiaceae, Caraïbes, Guadeloupe
  • Heliconia Bihai, Balisier bihai, Queue de poisson, Macawflower, Heliconiaceae, Caraïbes, Guadeloupe
  • Heliconia Bihai, Balisier bihai, Queue de poisson, Macawflower, Heliconiaceae, Caraïbes, Guadeloupe

1 plant racines nues de Balisier Bihai (Heliconia bihai ‘Lobster Claw’)

45,90 €  TTC
(Prix unitaire 45,90 €)
5 1
La boutique de Babyplante.fr
,
5/ 5
Livraison sous 1 à 2 semaines
Récolté en Guadeloupe
À la main
Sans produit phytosanitaire

Appelé « queue de poisson (sur l’île de la Réunion) » et originaire d’Amérique du Sud, Heliconia bihai ‘Lobster Claw’ incarne, comme tous les balisiers, une invitation à découvrir l'exotisme.

Cette espèce de balisier offre un spectacle resplendissant avec ses bractées d'un rouge éclatant ornées de bordures jaunes ou orangées. Il est idéal pour l'aménagement paysager et la création de bouquets grâce à sa longue durée de floraison et sa capacité à conserver sa beauté

Aisé à cultiver, Heliconia Bihai prospère dans des conditions de température élevée, une humidité adéquate, et une exposition à la lumière.

1 plant racines nues de Balisier Bihai

Remise sur la quantité

Quantité Prix unit. TTCPrix unit. HT
2 44,9037,42
3 42,9035,75
5 39,9033,25
Accès Tarifs pro HTAccès Tarifs TTC
Quantité

Heliconia Bihai ‘Lobster Claw’ (Balisier bihai ou Queue de poisson)

Heliconia bihai, plus communément appelée « balisier bihai », queue de poisson, ou macawflower (en anglais), est une luxuriante plante tropicale.

Heliconia bihai appartient à la famille des Heliconiaceae, qui compte entre 100 et 200 espèces et ne comporte qu’un seul genre : le genre Heliconia.

Le genre Heliconia compte près d'une centaine d'espèces vivaces persistantes et rhizomateuses originaires des forêts tropicales d'Amérique centrale et latine, comme de l'ouest du Pacifique.

Les Heliconia se distinguent par leur apparence exotique, leur croissance rapide, et leur impressionnante taille, pouvant atteindre de 1 à 5 mètres. Leurs feuilles, longues et larges, arborent une teinte allant du vert vif au vert profond et présentent une forme de spatule, toutes portées par de longs pétioles. Elles évoquent fortement les feuilles des bananiers, étant botaniquement liées à cette famille. Dans le cas de Heliconia bihai, les feuilles peuvent même atteindre jusqu'à 70 cm de long !

Les Heliconia jouent un rôle essentiel en tant que source de nourriture pour certains oiseaux-mouches. Ces oiseaux utilisent leur long bec pour extraire le nectar vital à leur survie des fleurs de l'Heliconia. De plus, cette plante exerce un attrait particulier sur les colibris en raison de ses couleurs éclatantes et de sa fleur généreusement garnie de nectar sucré.

Les jeunes feuilles en forme de tubes de l'Heliconia offrent un abri idéal pour une petite chauve-souris insectivore appelée Thyroptère tricolore. Ces chauves-souris vivent en petits groupes, composés d'une dizaine d'individus. Une caractéristique unique de ces chauves-souris est le développement de ventouses à la base de leurs pouces et chevilles, ce qui leur permet de s'accrocher plus fermement aux feuilles lisses des balisiers tout en préservant leur environnement.

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Heliconia bihai ‘Lobster Claw’

Famille : Heliconiaceae

Genre : Heliconia

Nom commun(s) : Queue de poisson, ou macawflower (en anglais)

Synonyme(s) : Musa bihai L. (1753),Heliconia nigrescens Jacq. (1797), Heliconia variegata Jacq. (1797), Heliconia distans Griggs (1903), Heliconia purpurea Griggs (1903), Heliconia rutila Griggs (1903), Bihai bihai (L.) Griggs (1904), Bihai distans (Griggs) Griggs (1904), Bihai purpurea (Griggs) Griggs (1904), Bihai rutila (Griggs) Griggs (1904), Heliconia aurea G.Rodr. (1954), Heliconia schaeferiana G.Rodr. (1954).

Origine : originaire d’Amérique du Sud, en zone tropicale humide, Antilles et îles du Pacifique avant d’être importé dans les zones tropicales du reste du monde, comme la Réunion.

 

Mieux connaître le genre Heliconia

Cultiver les Heliconia est une tâche aisée, à condition qu'elles se trouvent dans des environnements chauds et humides. Ces plantes se distinguent par leur floraison prolongée, leur encombrement relativement modeste, et leur grande beauté ornementale.

Le nom de genre Heliconia a, selon les versions, deux origines :

  • une origine grecque, avec « Helikon », qui signifie « la montagne tortueuse », en référence au mont Hélicon, un massif montagneux grec, qui a lui-même pour racine « hélix », soit « spirale », censée faire référence à la forme des inflorescences des Heliconia ;
  • une origine latine, avec « Heliconius  », faisant référence à l’Hélicon, la montagne sacrée d’Apollon et des Muses dans la mythologie grecque. Quant à l’adjectif spécifique, c’est une combinaison des termes grecs « orthos », signifiant droit et « thrix », signifiant « cheveu, soie », en référence au duvet recouvrant parfois les pétioles et les bractées.

 

Description botanique de Heliconia bihai

Heliconia bihai est une plante herbacée pérenne au port vertical, caractérisée par des feuilles persistantes et un système racinaire rhizomateux. La division de ses rhizomes constitue un moyen simple et rapide de la multiplier. Cette plante vivace développe une touffe dressée qui peut atteindre une hauteur de près de 3 mètres.

Origine

Originaire d'Amérique du Sud, notamment du Brésil et des régions tropicales, ainsi que des îles du Pacifique et des Antilles, Heliconia bihai est largement appréciée pour son aspect exotique saisissant. Cette espèce prospère dans des zones tropicales et semi-tropicales à l'échelle mondiale.

Histoire

Les Heliconia ont longtemps été rattachés à la famille des Musaceae (bananiers) pour la longueur de leurs feuilles. Cultivées dans toutes les régions tropicales du globe, des Caraïbes au Pacifique Sud, de nombreux cultivars et hybrides ont été créés pour satisfaire le commerces des fleurs coupées car elles se conservent entre quinze jours à trois semaines. Localement, le feuillage conséquent de la « queue de poisson » sert à emballer des vivres et/ou pour la cuisson.

Exposition et habitat

Heliconia bihai est facile à cultiver, du moment qu’elle a de la chaleur et de l’humidité. Dans son milieu naturel, elle vit dans les forêts humides à basses et moyennes altitudes.

Feuilles

Les feuilles naissent à la base du rhizome, où elles sont portées par un long pétiole engainant. Elles sont alternes de forme elliptique, avec une nervure centrale nettement marquée.

Tiges

La tige florifère est plus courte que les feuilles. L'inflorescence en épi terminal est composée de longues bractées effilées, tournées vers le haut. Les bractées des Heliconias sont si larges et colorées, qu'elles cachent presque totalement les fleurs, qui sont petites et se développent à l'intérieur des bractées.

Floraison & Fructification

Les fleurs de l'Heliconia sont tubulaires, proéminentes et légèrement crochues, composées de trois sépales et trois pétales. Les fleurs mâles se trouvent à l'extrémité des épis. Les bractées se parent d'un rouge écarlate avec des bords jaunes ou orangés. Elles présentent une symétrie bilatérale, sont hermaphrodites et sont pollinisées par les colibris.

Quant aux fruits, ils prennent la forme de drupes globuleuses, devenant bleus à maturité, et renfermant de 1 à 3 graines.

Parasites et maladies

Concernant les nuisibles, un excès d’arrosage ou un mauvais drainage entraîne la pourriture des racines (Phytophthora) ou des tiges (Pythium). Des cochenilles et des araignées rouges peuvent parasiter Heliconia bihai en atmosphère trop sèche.

 

Les conseils du jardinier

Dans de bonnes conditions, Heliconia bihai peut fleurir tout au long de l’année.

Quel environnement choisir ?

En plein air, dans un jardin tropical, Heliconia bihai peut prospérer uniquement dans des climats humides de type tropical ou subtropical. Cette plante magnifique nécessite une chaleur abondante et ne doit en aucun cas être plantée en pleine terre, car elle risquerait de dépérir rapidement. En revanche, le Strelitzia, également connu sous le nom d'« oiseau de paradis », avec lequel elle est souvent confondue, peut s'épanouir en extérieur dans les régions aux hivers doux.

L'origine tropicale d'Heliconia bihai explique son impératif besoin de lumière, de chaleur et d'humidité. Dans nos climats, la culture de cette plante se fait donc en pot ou en bac, en tant que plante d'intérieur, dans une serre chaude, ou encore dans une véranda humide, avec des températures diurnes idéales comprises entre 24 et 27°C.

Ne jamais hiverner Heliconia bihai dans une pièce descendant sous les 15°C.

Si vous lui faites passer l'été en extérieur, rentrez-la assez tôt afin qu'elle ne souffre pas du froid, notamment la nuit.

Protégez-la des rayons directs du soleil, surtout aux heures les plus chaudes de la journée. Un store ou un rideau en voile aideront à la protéger des rayons solaires.

Quelques mesures de précaution pour conserver votre Heliconia bihai en bonne santé

Il est utile de repérer un ou plusieurs symptômes de mauvaises conditions de culture avant de traiter ou, pire, de jeter trop vite une plante en souffrance :

  • Le bord des feuilles jaunit, sèche, se déchire : la plante manque d'eau. Augmentez la fréquence des arrosages et des vaporisations ;
  • Des feuilles déchirées montrent que votre plante est installée en courant d'air ou est abîmée par des frôlements répétés ;
  • Une croissance trop lente est la preuve que votre plante a froid et/ou que son substrat ne lui convient pas (trop pauvre, pas assez drainé…).

 

Culture de Heliconia bihai

Substrat

Heliconia bihai préfère les sols extrêmement bien drainés et légèrement acides. Lors de la plantation, il est recommandé de choisir un grand contenant avec des perforations dans le fond, auquel on ajoute environ 20% du volume total en billes d'argile pour assurer un drainage adéquat. Par la suite, il convient de superposer cette couche de drainage avec un mélange composé d'écorces de pin broyées, de sable de rivière, et de terre de bruyère.

Arrosage

Pendant la période de croissance active, qui s'étend de mars à novembre, il est essentiel d'arroser généreusement deux fois par semaine, en veillant à maintenir le mélange de terre constamment humide. Vous pouvez même opter pour une couche de paillis autour de la base de la plante pour contribuer à retenir l'humidité dans le sol, ou bien compléter en vaporisant légèrement le feuillage. Heliconia a un besoin essentiel d'humidité pour s'épanouir pleinement, et il est à noter que les espaces intérieurs tendent à être trop secs pour elle en hiver, principalement en raison du chauffage. Dans ce cas, pensez à augmenter le niveau d'humidité. Si vous décidez de sortir votre plante à l'extérieur dans des régions plus chaudes, il est essentiel d'arroser fréquemment, particulièrement par temps sec et venteux.

En hiver, période de repos végétatif, arrosez environ une fois tous les 10 jours, à moins que vous ne cultiviez votre plante dans une serre tropicale à 28°C.

Utilisez de préférence de l'eau tiède et non calcaire en hiver.

Engrais

Pensez à enrichir d'engrais liquide organique tous les quinze jours. Lorsque l’hiver arrive, passez à une fois par mois, et ce pendant toute la saison.

Rempotage

Rempotez tous les ans ou tous les 2 ans en fin d’hiver.

Taille

Coupez les inflorescences fanées et taillez les éventuelles feuilles ayant jauni.

 

Semis et boutures de Heliconia bihai

La multiplication de Heliconia bihai peut se faire par semis, assez facilement par ailleurs.

On peut également le faire par division des rhizomes avec plusieurs bourgeons végétatifs sur chaque section.

Comment réussir ses semis de Heliconia bihai?

Dans les pépinières, la multiplication se fait par semis. C’est aussi la méthode favorite de la plupart des personnes, le but étant d’utiliser les graines achetées ou bien produites par leurs propres plantes.

Une méthode éprouvée

Pour commencer, procédez à la scarification des graines. Ensuite, plongez-les dans l'eau pendant une période de 4 jours, veillant à renouveler l'eau toutes les 12 heures. Plantez-les à une profondeur d'environ 2 centimètres dans un sol léger, humide et bien drainé. Idéalement, un substrat stérilisé spécialement conçu pour la germination des graines serait approprié. Compactez le sol de manière à ce que les graines se trouvent à une profondeur comprise entre 1 et 2 centimètres sous la surface.

Maintenez la température à la surface du substrat au-dessus de 24°C afin de favoriser la germination, sans nécessairement se fier à la température ambiante.

Astuces

L'utilisation d'une lumière de 40 à 60 watts est une façon de conserver le sol chaud.

Recouvrir le pot d'un film plastique transparent (film alimentaire) qui aidera à conserver l'humidité autour du pot.

Conseil

C'est important d'être patient, les Héliconias peuvent prendre plusieurs mois avant de germer.

Comment bouturer Heliconia bihai ?

La méthode la plus fréquemment pratiquée pour multiplier l’Heliconia, c’est celle du prélèvement de rejets.

Une méthode éprouvée

Pour réaliser cette opération, détachez-les proprement avec un couteau, en prenant soin de préserver un maximum de racines. Ensuite, plantez chaque rejet dans un pot individuel préalablement rempli d'un terreau de bouturage de qualité. Maintenez-les dans un endroit chaud et à l'abri de la lumière directe. Arrosez de manière régulière, mais veillez à ne pas exagérer pour prévenir toute pourriture des racines. Si vous constatez que l'humidité ambiante est insuffisante, vous pouvez couvrir les pots d'un sac en plastique transparent doté de quelques perforations. Les signes de reprise de la croissance devraient apparaître en environ 3 semaines.

 

Quelques espèces botaniques …

L’espèce Heliconia possède plusieurs variétés qui présentent quelques variations parfois minimes, dont Heliconia wagneriana, Heliconia caribaea et Heliconia orthotricha.

Heliconia psittacorum

Heliconia psittacorum, dont le nom commun est bec-de-perroquet, fleurit en inflorescences érigées, de 2 à 7 bractées fines et orangées avec des fleurs à sépales orangé marginés de vert. Il ne dépasse pas les 2 m, il est originaire d’Amérique du Sud comme des Antilles.

Heliconia rostrate

Heliconia rostrata, dont le nom commun est pince de crabe, fleurit en inflorescences pendantes de 40 à 60 cm de longueur pour 4 à 30 bractées rouges à terminaison jaune vert. Les fleurs sont de couleur crème. Il mesure entre 1 à 6 m ! Originaire d’Amérique du Sud, il est l’emblème de la Bolivie.

Heliconia wagneriana

Avec ses airs de bananier, l'Heliconia wagneriana, également connu sous le nom de balisier tricolore, apporte une touche exotique à l'intérieur des espaces, en mettant en avant sa beauté exceptionnelle, rehaussée par une floraison remarquablement colorée et distinctive. Il présente une forte ressemblance avec le fameux « Oiseau de paradis » et est parfois également désigné sous le nom de « Pince de homard ».

Acheter un plant en racines nues de Heliconia wagneriana