Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, fresh turmeric
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, fresh turmeric
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, fresh turmeric, pousses
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, fleurs
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, feuilles, fresh turmeric
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, feuilles, fresh turmeric
  • Curcuma longa, safran des Indes, plante herbacée rhizomateuse, rhizome en poudre, épice, feuilles

1 rhizome de Curcuma longa (Fresh Turmeric)

9,90 €  TTC
(Prix unitaire 9,90 €)
5 1
La boutique de Babyplante.fr
,
5/ 5
Livraison sous 1 à 2 semaines
Récolté en Guadeloupe
À la main
Sans produit phytosanitaire

Curcuma longa, communément appelé « safran des Indes » est une plante herbacée rhizomateuse vivace du genre Curcuma. De son rhizome, réduit en poudre, est extraite l’épice homonyme.

Depuis l’Antiquité, le curcuma est utilisé comme épice, colorant alimentaire et teinture, mais également comme cosmétique et médicament.

Non rustique, facile de culture, Curcuma longa a une floraison estivale et apprécie une certaine humidité atmosphérique, ainsi qu'une exposition très ensoleillée.

1 rhizome de Curcuma longa

Remise sur la quantité

Quantité Prix unit. TTCPrix unit. HT
2 9,207,67
3 8,507,08
5 7,906,58
Accès Tarifs pro HTAccès Tarifs TTC
Quantité

1 rhizome de Curcuma longa (Fresh Turmeric)

Curcuma longa, communément appelé « curcuma », « safran des Indes » ou « turmeric » (anglais), est une plante herbacée rhizomateuse vivace du genre Curcuma. De son rhizome, réduit en poudre, est extraite l’épice homonyme.

Le « safran des Indes » appartient à la famille des Zingiberaceae, une famille regroupant des plantes à fleurs monocotylédones d’environ 1600 espèces réparties en une cinquantaine de genres. Ce sont des plantes herbacées pérennes productrices d’huiles essentielles. Le genre Curcuma compte environ une quarantaine d’espèces d’origine tropicale.

Le nom du genre dérive du mot « kartouma » en sanskrit, qui a ensuite donné « kurkum » en persan ancien, et enfin « kourkoum » ou « kharkoum » en arabe. Depuis l’Antiquité, le curcuma est utilisé comme épice, colorant alimentaire et teinture, mais également comme cosmétique et médicament.

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Curcuma longa L., 1753

Famille : Zingiberaceae

Genre : Curcuma

Nom(s) commun(s) : curcuma, safran des Indes, turmeric (anglais)

Origine : Inde et Asie du Sud-est ; elle se trouve à l’état sauvage dans certaines parties du Bengale, du Konkan (une partie de la côte occidentale de l’Inde) et de Madras.

 

Description botanique de Curcuma longa

Origine

Originaire d’Inde et d’Asie du Sud-est, et cultivée dans beaucoup de régions tropicales et subtropicales, la plante se trouve à l’état sauvage dans certaines parties du Bengale, du Konkan (une partie de la côte occidentale de l’Inde) et de Madras.

Histoire

Le curcuma, ingrédient principal des carry ou curry, est particulièrement présent dans la vie socioculturelle du sous-continent indien, où il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés. Il représente même un enjeu économique pour l’Inde, son premier producteur mondial.

Il contient de la fameuse curcumine, également connue sous le nom de diferuloymethane, est un polyphénol hydrophobe dérivé du rhizome d’herbes vivaces du genre Curcuma, dont Curcuma longa et comme Curcuma amada, Curcuma raktakanta, Curcuma zedoaria, Curcuma aromatique. Parmi ces espèces, Curcuma longa est la plus populaire.

Feuilles

Ses larges feuilles, oblongues ou elliptiques, lancéolées, sont alternées et réparties en deux rangées. Elles sont uniformément vertes, mesurent jusqu’à 50 cm de long et sont larges de de 7 à 25 cm. Le feuillage recèle un arôme subtil, perceptible au froissement. Toutes les parties de la plante sont comestibles.

Floraison

Les épis peuvent mesurer jusqu’à 20 cm. La floraison est composé de fleurs stériles teintées de mauve et de jaune, entourées de grandes bractées d'abord verdâtres, devenant blanc-crème lavé de rose-violacé au plein épanouissement.

Mode de reproduction

Le Curcuma longa ne se reproduit que par le bouturage spontané de ses rhizomes. Les cultivateurs distinguent la partie centrale du rhizome, appelée curcuma-mère, des « doigts » qui partent de cette racine centrale. Le curcuma-mère est davantage utilisé pour ses vertus médicinales alors que les « doigts » sont plutôt consacrés aux usages alimentaires. 

Précaution à prendre

Attention, comme c’est le cas pour de très nombreux végétaux, des arrosages en excès causent le pourrissement de ses rhizomes. Curcuma longa ne supporte pas les sols gorgés d’eau, requiert un grand ensoleillement et un sol très fertile. Il est particulièrement adapté aux régions soumises à la mousson et aux forêts de feuillus comme les forêts de teck.

 

Culture et entretien de Curcuma longa

Curcuma longa est un arbre de zone tropicale, voire subtropicale (comme la Floride) et donc non rustique.

Cultivez-le comme un Dahlia, en pleine terre ou en pots, car ses rhizomes ne supportent pas les sols humides et gelés en hiver. Ils se récoltent en fin d’été, lorsque le feuillage jaunit.

Mieux comprendre

La rusticité est la température hivernale la plus basse qu’une plante puisse endurer sans subir de dommages sérieux, voire mourir. Cette rusticité est toutefois affectée par l’emplacement (zone abritée, comme un patio), les protections (voile d’hivernage) et le type de terre (la rusticité est améliorée par un sol bien drainé).

Arrosage

C’est une plante adaptée à la mousson, c’est à dire aux climats qui connaissent deux saisons : la saison sèche, qui correspond à la période de repos ; et la saison des pluies correspondant à la période de croissance et de floraison.

Il exige un sol sec en hiver, pendant sa période de repos.

Croissance et emplacement

Sa végétation, annuelle, émerge généralement du sol en avril et disparaît en automne. Le Curcuma longa est idéal pour donner une touche exotique et luxuriante au jardin. Il trouvera sa place dans un grand pot, ou même au potager en compagnie des plantes aromatiques, mais en situation ensoleillée et dans un sol fertile, et drainé, restant frais du printemps à l’été.

Plantation et substrat

Plantez le rhizome après les dernières gelées, en exposition très ensoleillée et abritée du vent. Placez-le à 5 ou 6 cm de profondeur dans un mélange bien drainant composé de 1/3 de sable de rivière pour 2/3 de terreau de feuilles et maintenez le sol frais. Curcuma longa nécessite un sol bien travaillé, débarrassé des éventuelles petites pierres ou cailloux, allégé par du terreau de feuilles. Il n’est pas exigeant sur la nature du sol mais il est préférable d’éviter les sols excessivement calcaires. Un paillage en été permet de conserver efficacement la fraîcheur du sol.

Astuce

Sous nos climats, il est préférable de déterrer les rhizomes en fin de saison pour les stocker dans du sable sec à l’abri des gelées, un peu comme on le ferait pour les Dahlias.

 

Les conseils du jardinier

Comment entretenir Curcuma longa ?

Le « safran des Indes » demande des apports d’engrais pendant la période de floraison, de juin à septembre : donnez à la plante un engrais liquide dilué dans l’eau d’arrosage pour éviter les carences en phosphore, et ce, une fois par mois.

Astuce

Choisissez de l’engrais pour géraniums.

Songez à faire un apport de compost ou de fumier bien décomposé tous les ans au printemps. Il faudra veiller à protéger la plante des limaces et des escargots qui sont friands des jeunes pousses et des boutons floraux.

N’hésitez pas à brumiser le feuillage en atmosphère sèche, car cette plante aime la mousson et a besoin d’une certaine humidité atmosphérique.

Stoppez les arrosages en septembre, dès que les feuilles commencent à jaunir.

Quand planter et diviser Curcuma longa ?

Curcuma longa peut être planté à partir de février jusqu’à mai. La période de floraison se déroule en été, entre juin et septembre. Les rhizomes se conservent au sec, à l’abri de la lumière et de l’air. Ainsi, vous pouvez les préserver pendant plusieurs mois.

Au printemps, on peut multiplier Curcuma longa par division des souches : on prélève une portion de rhizome présentant un bourgeon dormant (un œil).

 

Histoire de Curcuma longa, une épice très utilisé à travers le monde

Le curcuma, ingrédient principal des carry ou curry, est particulièrement présent dans la vie socioculturelle du sous-continent indien, où il est considéré comme une plante exceptionnelle en regard de ses nombreuses propriétés. Il représente même un enjeu économique pour l’Inde, son premier producteur mondial.

La curcumine, un principe actif recherché

Curcuma longa contient la fameuse curcumine, également connue sous le nom de diferuloymethane. C'est un polyphénol hydrophobe dérivé du rhizome d’herbes vivaces du genre Curcuma, dont Curcuma longa et comme Curcuma amada, Curcuma raktakanta, Curcuma zedoaria, Curcuma aromatique. Parmi ces espèces, Curcuma longa est la plus populaire. Généralement, les rhizomes de curcuma contiennent 3 à 5 % de trois types de dérivés de curcuminoïdes, dont la curcumine (75 %), qui est le composé bio-actif le plus important.

Une épice aux multiples usages et bienfaits

La curcumine est utilisée depuis longtemps comme épice et colorant naturel dans les currys indiens, ainsi que comme composant des médecines traditionnelles chinoises. Ces dernières années, de nombreuses études in vivo et in vitro ont révélé que la curcumine a diverses activités physiologiques. C’est un anti-oxydant qui piège les radicaux libres, un anti-inflammatoire, un anticancéreux par inhibition de la prolifération des cellules cancéreuses. La curcumine participe à l’induction de l’apoptose, à la suppression de l’angiogenèse, à l’inhibition de l’expression des protéines anti-apoptotique, à la protection du système immunitaire, sans oublier ses activités antibactériennes, fongiques et virales. On l’utilise également dans le traitement de l’anorexie, de la dyspepsie, des flatulences, des coliques, des contusions, des plaies, des ulcères chroniques, des maladies de la peau, de la fièvre, des otalgies et inflammations … rien que cela !

Une utilisation largement répandue

En Inde, pendant les fêtes de Divali, le fameux « tilak », la marque rouge apposée au front de la personne à bénir, est faite à partir d’un mélange de poudre de curcuma et de chaux. En Polynésie française, il était appliqué sur le ventre des femmes enceintes à partir de six mois de grossesses et dans d’autres pays asiatiques, il était utilisé en pâte ou en poudre pendant l’accouchement. On l’utilise également dans des rites funéraires, toujours en Inde, en Polynésie française et dans le sud-est asiatique.

Outre son utilisation dans l’industrie pharmaceutique, entre autres, le « safran des Indes » se retrouve bien évidemment dans l’industrie agroalimentaire pour épicer des plats de viande, de riz ou des soupes comme dans la fabrication de liqueurs et de sucreries. C’est une épice et un légume populaire en raison de sa saveur riche, qui est décrite comme douce avec de subtiles notes terreuses de fleurs et de poivre. Il est largement utilisé dans les cuisines d’Asie du Sud, du Sud-Est et de l’Extrême-Orient.

Le curcuma est également utilisé dans l’industrie textile comme teinture jaune orangé. Il teint le coton, la laine et la soie, sans mordant, même si son pigment est très sensible à la lumière et se décolore facilement. Sa teinture est traditionnellement utilisée pour le costume safran des sâdhus ou des moines bouddhistes. En Polynésie française (archipel des Gambiers), Curcuma longa servait à la teinture des costumes traditionnels de cérémonies, les « tapa ».

Envie de fabriquer votre propre épice curcuma ?

Si vous souhaitez fabriquer votre propre curcuma, il est nécessaire de faire blanchir les rhizomes pour pouvoir les peler. Laissez-les ensuite sécher au soleil et réduisez-les en poudre.

 

Quelques espèces botaniques...

Le genre Curcuma compte environ une quarantaine d’espèces d’origine tropicale. Elles sont ornementales, avec leurs fleurs roses, blanches, violettes ou jaunes, qui émergent d’une touffe de longues feuilles en fer de lance et d’un beau vert uniforme.

Curcuma alismatifolia

Curcuma alismatifolia est une espèce originaire du nord de la Thaïlande et du Cambodge, où elle est connue sous le nom de « Siam Tulip » ou « Summer Tulip », bien qu’elle ne soit pas liée à la tulipe en tant que telle. Ses fleurs et son feuillage sont simplement similaires à la tulipe (en apparence). La hauteur des plantes varie de 20 à 30 cm, selon les variétés. Ce Curcuma peut se cultiver comme plante d’intérieur.

Curcuma angustifolia

Curcuma angustifolia est une espèce se trouvant dans l’est de l’Himalaya, dans les collines et les bois clairs et ouverts. Les feuilles atteignent environ 60 cm de long et se fanent à l’automne. Les rhizomes à feuilles caduques restent dormants sous terre dans l’eau. Les brachtées très colorés en font une espèce voyante. C’est une espèce bonne pour faire des fleurs coupées. Elle a une durée de vie en vase d’environ 10 jours ou plus, surtout lorsque les fleurs coupées sont fraîches.

Curcuma aromatique

Curcuma aromatique est une espèce qui se trouve également dans l’est de l’Himalaya, mais dans les zones forestières chaudes. Il pousse rapidement et vigoureusement pendant les mois de mousson d’été. C’est un gingembre robuste avec de gros rhizomes souterrains. L’inflorescence apparaît au début du printemps à partir de la base du rhizome. Les feuilles sont larges et très décoratives. C’est une espèce bonne pour faire des fleurs coupées. Elle a une durée de vie en vase d’environ 10 jours ou plus, surtout lorsque les fleurs coupées sont fraîches.

Curcuma zéodaire

Curcuma zéodaire, connu en Occident sous le nom de Zedoary. Son habitat se trouve encore et toujours dans l’est de l’Himalaya. Les fleurs apparaissent au début du printemps, lorsque le temps se réchauffe. La couleur des brachtées est variable dans les tons rouge et rose. L’ensemble de l’inflorescence reste en bon état sur la plante pendant environ un mois ou plus. Les feuilles sont larges et très décoratives. C’est une espèce bonne pour faire des fleurs coupées. Elle a une durée de vie en vase d’environ 10 jours ou plus, surtout lorsque les fleurs coupées sont fraîches.