Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée
  • graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée
  • graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée
  • graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée
  • graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée
  • graines de Phyllanthus acidus, surelier, girembellier, surette, groseille étoilée

5 graines Phyllanthus acidus (surelier, girembellier, surette, groseille étoilée)

9,95 €  TTC
(Prix unitaire 9,95 €)
5 1
La boutique de Babyplante.fr
,
5/ 5
Livraison sous 1 à 2 semaines
Récoltées en Guadeloupe
À la main
Sans produit phytosanitaire

Phyllanthus acidus, communément appelé « girembellier », « cerisier de Tahiti » ou encore « surelier » est un arbuste dont les fruits, globuleux et de couleur jaune pâle, ressemblent à des grains de raisin blanc. A la cuisson, ce fruit au goût acide change de couleur et devient rouge, d’où son nom de « groseille étoilée ».

Aux Antilles, son fruit, confit, sert pour sucrer le mythique Ti-Punch ou pour élaborer le Punch Surelle, qui tire justement son nom d’une des appellations du fruit. Sur l’Île de la Réunion, il sert également à la fabrication du Rhum Arrangé Girimbelle.

Phyllanthus acidus aime l'humidité et les températures douces.

En sachet de 5 graines de Phyllanthus acidus

Remise sur la quantité

Quantité Prix unit. TTCPrix unit. HT
2 9,658,04
3 9,257,71
5 8,957,46
Accès Tarifs pro HTAccès Tarifs TTC
Quantité

Phyllanthus acidus (surelier, girembellier, surette, groseille étoilée)

Phyllanthus acidus, communément appelé « girembellier », « cerisier de Tahiti », « surelier », ou encore « Star gooseberry tree seeds » et « tahitian gooseberry » (anglais) est un arbuste de taille moyenne, 4 à 5 m de haut (parfois jusqu’à 10 m) dont les fruits, globuleux et de couleur jaune pâle, ressemblent à des grains de raisin blanc. A la cuisson, ce fruit au goût acide change de couleur et devient rouge, d’où son nom de « groseille étoilée ».

Le surelier appartient à la famille des Euphorbiaceae, ou des Phyllanthaceae selon la classification phylogénétique.

La famille des Euphorbiaceae est une famille regroupant des plantes dicotylédones et qui est la septième plus vaste famille de plantes à fleurs, avec plus de 6 000 espèces réparties en 200 à 300 genres. Tandis que la famille des Phyllanthaceae est une famille de plantes dicotylédones qui comprend 1 725 espèces réparties en 56 genres.

Le genre Phyllanthus compte environ 750 espèces des régions tropicales et subtropicales.

Le nom du genre est issu de la combinaison des termes grecs « phyllon », signifiant « feuille », et « anthos » (« fleur »), par référence aux fleurs qui chez certaines espèces appartenant à ce genre apparaissent sur des tiges plates ressemblant à des feuilles. Le nom latin de l’espèce « acidus » (« acide ») fait évidemment référence au goût fortement acide des fruits.

A noter

Phyllanthus acidus ne doit pas être confondu avec Sauropus androgynus, avec qui il partage certains de ses noms vernaculaires, comme par exemple « Star gooseberry ».

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Phyllanthus acidus (L.) Skeels, 1909

Famille : Euphorbiaceae, ou Phyllanthaceae (classification phylogénétique)

Genre : Phyllanthus

Synonymes : Phyllanthus longifolius Jacq., 1797, Averrhoa acida L., 1753, Cicca acida (L.) Merr., 1917, Cicca disticha L., 1767, Phyllanthus distichus (L.) Müll.Arg., 1866.

Noms communs : surelier, girembellier, cerisier de Tahiti, Bilimbi rond, Surelle, Surette, Groseille étoilée (français) ; Star gooseberry tree seeds, tahitian gooseberry (anglais) ; manzana-estrella (espagnol).

Origine : L'origine précise de cette plante demeure inconnue. Certains pensent qu'elle pourrait provenir du Brésil, tandis que d'autres émettent l'hypothèse de Madagascar ou du Sud-Est asiatique. De façon globale on retrouve Phyllanthus acidus dans toutes les régions du globe tropicales et subtropicales.

 

Description botanique de Phyllanthus acidus

Origine & habitat naturel

Originaire, pour beaucoup, de Madagascar, le « cerisier de Tahiti » s’est, depuis, largement répandu en Asie du Sud, aux Antilles, à la Réunion et de façon globale dans toutes les régions du globe tropicales et subtropicales. Pourtant, le lieu exact d’origine de cette plante n’est pas connu. Certains supposent qu’il s’agit du Brésil, d’autres de Madagascar ou encore du Sud-Est asiatique…

Sur l’île de la Réunion, Phyllanthus acidus est un arbre assez commun qui se rencontre fréquemment dans les cours créoles de la région de Saint Leu.

Description

Phyllanthus acidus est un arbre de taille moyenne à feuillage caduc, atteignant généralement 4 à 5 m mais pouvant aller jusqu'à une hauteur d'environ 8 mètres. Il possède un tronc dont le diamètre à la base mesure entre 15 et 18 cm , et son écorce de couleur grise verdâtre présente des fissures.

Feuillage

Son feuillage, dense, est formé de branches noueuses et nues qui ont à leur extrémité des grappes de rameaux relativement fins et longs jusqu’à 30 cm. Elles portent des feuilles alternes, elliptiques, à l’apex pointu, de couleur verte et légèrement brillantes en partie supérieure et vert bleuâtre en partie basse. Les feuilles sont longues jusqu’à 7 cm, portées sur un court pétiole et disposées sur deux files, ce qui donne l’impression d’une feuille composée unique.

Floraison

Les fleurs mâles, femelles et parfois hermaphrodites sont réunies entre elles en formant des racèmes composés, longs de 6 à 12 cm, naissant à la partie terminale des rameaux dépourvus de feuilles : elles sont petites et rougeâtres.

Fructification

Les fruits, nombreux et compacts, forment un ensemble très visible. Cireux, arrondis, de couleur verte ou jaune pâle à maturité, ils donnent à goûter une pulpe aqueuse et fortement acide. A la cuisson, la girembelle change de couleur pour devenir rouge, d’où son nom de « groseille étoilée ».

Le noyau contient 4 à 6 petites graines.

 

Les conseils du jardinier

Où installer votre surelier ?

Phyllanthus acidus est un arbre de zone tropicale, voire subtropicale (comme la Floride) et donc non rustique, bien qu’il puisse résister à quelques gels léger (- 1°C).

Comme tous les arbres fruitiers exotiques produisant essentiellement sous les tropiques, il a trois gros besoins qu’il est impératif de satisfaire : un sol humifère, une atmosphère humide et beaucoup de chaleur. Ce sont les deux derniers qui généralement posent problème aux jardiniers sous nos latitudes. La culture du « cerisier de Tahiti » en pleine terre est donc à réserver au climat méditerranéen, cette fameuse zone dite de « l’oranger ». C’est la zone dans laquelle le climat est chaud et les hivers doux (minimales comprises entre - 3,9°C et - 1,1°C). Ailleurs, ne rêvez pas : il vous faudra privilégier une culture hors sol pour pouvoir les rentrer sous une véranda ou une serre, à l’intérieur desquelles la température sera maintenue au-dessus de 0°C durant l’hiver.

Si vous envisagez de cultiver votre girembellier à l’intérieur de votre maison ou de votre appartement parce que vous avez de l’espace (même si cultivés en bac, ils prennent moins de place qu’en pleine terre), sachez que c’est une fausse bonne idée ! En effet, l’atmosphère y est généralement trop sèche.

Mieux vaut opter pour la plantation de plants déjà grands, et, le cas échéant, greffés car ils seront plus aptes à affronter notre climat. Les plants issus de semis faits maison ou de noyaux mis à germer sont difficiles à élever.

Quelle est la bonne période pour installer votre surelier ?

Phyllanthus acidus peut se planter de mi-octobre à fin avril. Mais novembre reste le mois idéal … et toute la saison automnale ! En effet, la température est encore bonne et de temps en temps il y a une pluie battante : ça ne pourrait pas être mieux pour le jardin ! Les plantes peuvent s’habituer à leur nouvel endroit et les racines sont capables de s’attacher bien avant l’hiver. Les arbres peuvent alors utiliser toute leur énergie au printemps pour grandir et devenir puissants !

Comment bien entretenir votre surelier ?

Le « cerisier de Tahiti » demande des apports d’engrais organiques (fumier par exemple) 1 fois par an à l’automne.

Ils doivent être arrosés copieusement en période sèche, surtout les premières années. Les arbustes et arbres fruitiers nains sont plus dépendants des soins prodigués que des plants installés en pleine terre. Ainsi, arrosez régulièrement dès que le substrat sèche sur les 5 à 7 premiers cm.

Lorsque les jeunes arbres commencent à produire, évitez de laisser tous les fruits sur les branches pour ne pas épuiser l’arbre. Les deux ou trois premières années, laissez seulement quelques fruits.

Conseil

Au bout de quelques années, il sera certainement nécessaire de totalement changer le substrat par du neuf. Vous pouvez effectuer ce rempotage (qui peut être fait dans le même pot) pendant la période de repos de la plante (entre novembre et mars).

 

Semis et boutures avec Phyllanthus acidus

On reproduit généralement Phyllanthus acidus au moyen de ses graines qui germent au bout d’un à quatre mois, la première fructification survenant entre la seconde et la quatrième année, mais aussi par bouturage non lignifié avec un enracinement plutôt lent, et par marcottage.

Comment réussir ses semis de girembellier ?

Nous vous proposons la méthode de semis dans les pastilles de tourbe.

Une méthode éprouvée

Tout d'abord, il convient d'immerger les pastilles de tourbe dans de l'eau pour les ramollir, puis disposez-les soigneusement dans un pot en plastique. Un pot de 6 cm de diamètre devrait suffir.

Répartissez les graines sur les pastilles de tourbe, et recouvrez-les d'une fine couche de tourbe d'une épaisseur d'environ 2 mm.

Placez votre pot à l'intérieur d'un sac zip transparent de taille suffisamment grande (un sac aux dimensions de 12 x 17 cm devrait convenir).

Dans ce sac zip, versez de l'eau en ajoutant quelques gouttes d'engrais universel. Veillez à ce qu'après que le substrat ait absorbé l'eau, il en reste juste quelques millimètres au fond du sac. Et enfin, refermez hermétiquement le sac zip.

Nul besoin d'arroser davantage les prochains jours, car le sac zip emprisonne l'humidité de façon efficace.

Installez le tout sur le rebord d'une fenêtre ou dans une serre de petite taille, à l'ombre partielle. Assurez-vous de maintenir une température constante, autour de 24 à 28°C durant la journée et légèrement plus fraîche, entre 20 et 24°C pendant la nuit. Ce microclimat procurera des conditions idéales pour le processus de germination des graines.

Comment bouturer votre Groseille étoilée ?

Pour le bouturage, vous pouvez vous y prendre en octobre /novembre, avant les grands froids et quand les feuilles sont tombées.

Une méthode éprouvée

Avec un sécateur propre et bien désinfecté, coupez en biais une tige de l’année, juste en dessous d’un bourgeon. Ne prenez pas du bois dur ou une partie extrême de la tige encore verte et tendre. Eventuellement, coupez également l’autre extrémité de la tige pour éviter qu’elle ne « fasse de la tige » plutôt que des racines.

La tige ainsi prélevée devra comporter trois bourgeons et mesurer de 15 à 20 cm. Les quelques feuilles restantes qui seront mises en terre seront coupées à ras, les autres réduites de moitié.

Trempez 2 à 3 cm des boutures dans l’eau puis dans la poudre d’hormones et secouez pour éliminer l’excèdent d’hormones.

Placez la tige dans un pot en terre garni de substrat composé de terre de jardin, de terreau spécial bouturage et de sable. Vous pouvez aussi opter pour un mélange de tourbe blanche et de sable. Mettez 2 bourgeons dans la terre et 1 en dehors. Rabattez la terre pour que la tige soit droite puis tassez. Arrosez puis placez la bouture dans un endroit mi-ombragé à l’abri des vents.

Gardez le sol humide mais sans excès d’eau. Quelques semaines après, de nouvelles pousses vont apparaître, signe de réussite. Ne replantez pas tout de suite, laissez le temps au temps pour que la bouture se développe bien. Vous pourrez mettre en terre le printemps suivant.

 

Quelques usages culinaires du surelier

Dans la cuisine vietnamienne, la feuille du « girembellier » est utilisée pour aromatiser les nems. Mais c’est surtout son fruit que l’on utilise, rarement sous sa forme crue du fait de son acidité, mais souvent cuit dans du sucre (où ils prennent une coloration rouge vif), pour être utilisés dans des boissons, en confiture, en condiment, macérée dans du vinaigre ou pilé avec du sel et du piment. Ainsi, en Thaïlande, la « groseille étoilée » entre dans la fabrication du Som Tam (salade de papaye verte).

Aux Antilles, elle est utilisée confite pour sucrer le mythique Ti-Punch ou pour élaborer le Punch Surelle, qui tire justement son nom d’une des appellations du fruit. Sur l’Île de la Réunion, elle sert également à la fabrication du Rhum Arrangé Girimbelle.

 

Quelques espèces botaniques du genre Phyllanthus…

Le genre Phyllantus compte environ 750 espèces, dont :

Phyllantus amarus

Phyllantus amarus ou « graine-en-bas-feuille » (en créole) est une herbe annuelle qui est originaire d’Amérique tropicale et des Antilles. Elle est devenue pantropicale aujourd’hui et pousse facilement seule. La « graine-en-bas-feuille » est traditionnellement utilisée en tant que plante médicinale dans divers pays du monde notamment en médecine Ayurvédique depuis plus de 1000 ans. Elle traite pléthore de maux.

Phyllantus casticum

Phyllantus casticum est un arbuste monoïque atteignant 5 m de hauteur, avec un tronc d’un diamètre de 15 cm. Son bois est rouge et sa cime plus ou moins en parasol. Les fleurs de couleur rouge foncée sont le plus souvent seulement mâles ou seulement femelles, mais sont présentes en même temps sur certaines parties du rameau et le fruit est une baie globuleuse, charnue, lisse, verte virant au rouge puis au noir. Le « bois de mam’zelle » doit son nom vernaculaire à l’usage médicinal que l’on en fait puisqu’il est traditionnellement utilisé par les jeunes demoiselles pour rendre leurs premières règles moins douloureuses. Ses fruits comestibles servent à fabriquer une boisson alcoolisée.

Phyllantus consanguineus

Phyllantus consanguineus ou le « bois de négresse » est un arbuste mesurant de 2 à 6 m de hauteur. Ses feuilles sont disposés sur un plan horizontal, donnant à cette plante un port particulier. Elles prennent une teinte pourpre lorsqu’elles sont exposées en plein soleil. Les petites fleurs blanches sont groupées à l’aisselle des feuilles et les fruits sont de petites capsules bombées. On lui attribut des propriétés contre les cystites et les coliques néphrétiques.