Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón
  • Palétuvier rouge, mangle-chandelle, Rhizophora mangle, Arbre roi de la mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón

5 graines de Palétuvier rouge (Rhizophora mangle)

19,90 €
(Prix unitaire 19,90 €)
5 1
,
5/ 5
TTC Livraison sous 1 à 2 semaines

Arbre représentatif de la mangrove, le palétuvier rouge est remarquable par ses très belles racines échasses, qui protègent les petits poissons, et qui permettent de retenir le sol.

C'est une espèce pionnière des mangroves.

Il est très tolérant à la salinité de l'eau et du substrat, mais peut très bien pousser dans un milieu non salé : c'est un halophyte facultatif.

5 plantules d'environ 15-25cm

Remise sur la quantité

Quantité Prix unitaire
2 18,90 €
5 16,90 €
Quantité

Palétuvier rouge ou manglier-chandelle (Rhizophora mangle) - Arbre roi de la mangrove

Autres noms du Palétuvier Rouge :

American mangrove, red mangrove, tiri wai, togo, apareiba, candelón, mangle Colorado, mangle dulce, mangle geli, mangle rojo, mangle zapatero, mangrove, mangué, purgua, sapateiro, tapche , tiri wai, togo, mangle, mangle rouge, manglier rouge, mangle noir, manglier noir, manglier chandelle, mang, mang chandèl, mang wouj, mangliyé, pativié rouj, pativié janm, mangrove, black mangrove, american mangrove, red mangle, mangle chifle, mangle caballero, mangle rojo, mangle zapatero, mangle dulce, pallisados, Mangue vermelho, apareiba, sapateiro, mangle zapateiro…

 

Son nom scientifique précis est : Rhizophora mangle

Rhizophora vient du grec rhizo = racine, et phor = qui porte. Tous les arbres de ce genre sont en effet caractérisés par le port de nombreuses racines aériennes très développées.

Mangle dériverait d'un mot portugais ou espagnol tiré du malais mangghi-mangghi désignant le palétuvier (ou manglier) et même toute espèce d'arbre vivant en bordure du littoral. Il serait à l'origine du mot mangrove.

L'origine du mot palétuvier est assez obscure, on le trouve aussi sous la forme parétuvier, appariturier. Il pourrait provenir d'un dialecte brésilien, le tupi, pour désigner un arbre courbé (aparahiba, de apara, courbé ; et hiba, arbre).

On appelle cette espèce palétuvier rouge (et non rose !) à cause de la coloration rougeâtre de ses racines aériennes.

 

Ordre : Rhizophorales

Famille : Rhizophoraceae

Genre : Rhizophora

Nom commun : Palétuvier rouge

Nom créole : Mang wouj

Origine : Floride, Mexique, Amérique centrale, Antilles, Amérique du Sud et Afrique occidentale.

 

Distribution géographique

C'est le plus répandu des palétuviers, il a colonisé toutes les côtes entre le 25e parallèle Nord et le 35e parallèle Sud.

On le trouve sur les côtes africaines du Sénégal à l'Angola ; au sud des USA (Carolines, Louisiane, Floride, Texas, Bermudes) ; dans toutes les Caraïbes ; sur les côtes est et ouest de l'Amérique centrale : Costa Rica, Guatemala, Honduras, Panama ; en Amérique du Sud : Equateur, Pérou Venezuela, Guyane, jusqu'au Brésil. Dans le Pacifique, il est présent aux Galapagos, en Polynésie, aux îles Fidji. Il a été introduit à Hawaï et en Australie.

 

Mieux connaître le Palétuvier rouge ou Rhizophora mangle

Arbre pionnier de la forêt maritime pouvant atteindre 24m, le palétuvier rouge est très ramifié et reconnaissable par ses nombreuses racines aériennes arquées ou échasses. Elles sont entrelacées et forment un milieu difficilement pénétrable, sauf pour les alevins, qui y trouvent refuge.

Avant de rejoindre la vase, la racine-échasse est pendante et pousse jusqu’au contact d’un substrat où elle pourra se fixer. Elles sont souvent rougeâtres et couvertes de lenticelles qui ont une fonction respiratoire lui permettant de coloniser des sols boueux, compacts et pauvres en oxygène.

Les graines germent directement sur l'arbre et développent une radicule d'une trentaine de centimètres de long. Lorsque le fruit et sa radicule se détachent, ils s'enfoncent comme une torpille dans la vase ou flottent sur l'eau et sont emportés au loin.

Il fleurit dès la 5ème année. La fleur du Rhizophora mangle comporte un calice jaune de 13 mm, épais et coriace, 4 pétales jaune pâle, lancéolés, coriaces, à marge cotonneuse et 8 étamines.

Les palétuviers sont de bonnes plantes mellifères. Ils fleurissent toute l'année et leurs fleurs sont très appréciées par les abeilles. Le miel produit à partir de fleurs de palétuviers est appelé "miel de mangrove".

 

La reproduction du palétuvier rouge

Les fleurs se forment toute l'année, mais en plus grande abondance à la saison humide (juin à septembre dans les Antilles françaises).

La pollinisation est effectuée par le vent.

Après fécondation, les petits fruits formés germent sur l'arbre, émettant une racine épaisse et solide avec l'extrémité brune et pointue qui va atteindre 20 à 30 cm. A maturité, les fruits appelés propagules (ou hypocotyles) chutent comme des fléchettes dans la vase où ils s'enracinent immédiatement ; ou bien ils dérivent jusqu'à trouver un endroit favorable.

On a pu démontrer que les propagules peuvent flotter pendant 1 an dans l'eau de mer avant de s'enraciner, permettant ainsi la colonisation de vastes territoires. Les plantules une fois fixées commencent à pousser même sous l'eau, et forment leurs premières racines aériennes dès la 2e année.

La grande particularité du palétuvier rouge réside justement dans la germination de ses graines qui débute alors qu'elles sont encore dans l'arbre parent. Ce qui permet de dire du palétuvier rouge qu'il est une plante vivipare.

 

Le palétuvier rouge dans son milieu naturel

Le rivage ou mangrove bord de mer, à la salinité constante (au moins 30 grammes/litres), est le territoire du palétuvier rouge "Rhizophora mangle", reconnaissable à ses racines aériennes. C’est le seul arbre capable de pousser dans les difficiles conditions de la mangrove. Un sol mou, instable et pauvre en oxygène ne permet ni un ancrage facile ni une alimentation aisée en éléments nutritifs.

A moins d’une dizaine de mètres du rivage, une extrême salinité règne, la mangrove devient arbustive. La carence en éléments nutritifs rend la vie difficile, les palétuviers rouge prennent un aspect plus rabougri et avoisinent les 2 mètres de hauteur contre 10 mètres en bord de mer !

Le palétuvier rouge est très tolérant à la salinité de l'eau et du substrat, mais peut très bien pousser dans un milieu non salé : c'est un halophyte facultatif.

Comme tous les palétuviers, Rhizophora mangle joue un rôle important de nurserie et de fixation des littoraux vaseux ou vaso-sableux. Il abrite en son sein un véritable écosystème.

Cet écosystème abrite une biodiversité faunistique exceptionnelle et constitue :

  • une nurserie pour de nombreux alevins de poissons (pagres, tarpons…)
  • un milieu de vie pour diverses espèces de mollusques (moules, huîtres de palétuviers…), de crustacés (crabes, crevettes, balanes…), d’éponges, d’oiseaux (Pic de la Guadeloupe, parulines…) mais aussi de petits mammifères (rats, mangoustes, ratons laveurs…).

 

Cultiver le palétuvier rouge

Il peut être cultivé en bac ou bassin avec une quantité de l’ordre de 25g de sel par litre d’eau. Vous pouvez ensuite diminuer progressivement à 0g. Il s’adapte très bien à un nouveau milieu de culture.

Idéal en aquarium marin pour capter les PO4, il apprécie d’être immergé à mi-tige dans la descente d'eau par exemple.

Pour l'utiliser en filtre naturel, il suffit de mettre un bac de 40-100L a côté de votre aquarium et de le raccorder au circuit d'eau. Plantez les plantules dans une plaque de polystyrène au début, de sorte que le bas trempe dans l'eau et posez-le dans ce bac.

Il faut 1 plante pour 5L pour les aquariums jusqu'à 120L et 2 plantes pour 5L pour les aquariums plus grands. Ensuite il faut tailler les plantes régulièrement de façon à en faire des bonsaïs.

Fiche technique

Famille
Rhizophoraceae
Nom scientifique
Rhizophora mangle
Origine
Floride, Mexique, Amérique centrale, Antilles, Amérique du Sud et Afrique occidentale.
Type de sol
On trouve le palétuvier rouge en bord de mer (milieu salé) ou dans les estuaires (en milieu saumâtre). Il est très tolérant à la salinité de l'eau et du substrat, mais peut très bien pousser dans un milieu non salé.
Température
Il résiste à 15°C.
Tige /Fleurs
Les fleurs se forment toute l'année, mais en plus grande abondance à la saison humide (juin à septembre dans les Antilles françaises). Les fleurs sont assez discrètes, et poussent en grappes de 4.
Utilisation
Les palétuviers sont de bonnes plantes mellifères. Le miel produit à partir de fleurs de palétuviers est appelé "miel de mangrove".