Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree
  • graines de Senna Siamea, Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam, Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree

5 graines Senna Siamea (Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam)

11,90 €  TTC
(Prix unitaire 11,90 €)
5 1
La boutique de Babyplante.fr
,
5/ 5
Livraison sous 1 à 2 semaines
Récoltées en Guadeloupe
À la main
Sans produit phytosanitaire

Senna Siamea, communément appelée « Séné du Siam » ou « Casse du Siam », est une espèce d’arbre aux feuilles composées dont la cime irrégulière peut atteindre... 25 m de haut (dans son milieu naturel, rassurez-vous) ! Habituellement, il atteint une hauteur de 5 à 13 m, s'étend sur 7 m et son tronc a un diamètre de 20 à 30 cm.

Fréquemment utilisé comme brise-vent, arbre d’ombrage et arbre d’ornement, il offre une splendide floraison jaune d'or.

Le Casse du Siam supporte très bien la culture bonsaï. Il se complaît dans la chaleur et meurt au moindre gel.

En sachet de 5 graines de Senna Siamea

Remise sur la quantité

Quantité Prix unit. TTCPrix unit. HT
2 11,409,50
3 10,909,08
5 9,908,25
Accès Tarifs pro HTAccès Tarifs TTC
Quantité

Senna Siamea (Séné du Siam, Cassia ou Casse du Siam)

Senna Siamea, communément appelée « Séné du Siam » ou « Casse du Siam » (en français) ou encore « kassod tree » ou « Siamese Cassia » (en anglais) est une espèce d’arbre aux feuilles composées dont la cime irrégulière peut atteindre 10 à 12 m de haut, plus rarement 20 m de haut, et exceptionnellement 30 m de haut.

Senna Siamea appartient à la famille des Fabaceae (selon la classification phylogénétique APG II de 2003), comprenant 2 500 à 3000 espèces réparties sur 180 genres botaniques. Les Fabaceae, pour la plupart des plantes ligneuses, des arbres ou des arbustes, poussent naturellement dans différentes régions du globe, sauf en arctique. Les plantes de cette famille se trouvent majoritairement en régions tropicales et subtropicales.

Le genre Senna est un genre de plantes dicotylédones, comptant plus de 270 espèces et à répartition pan-tropicale. Les espèces de ce genre ont longtemps été rattachées au genre Cassia. Ce n'est que depuis le début des années 1980 que le genre Senna est considéré comme un genre à part entière.

Certaines espèces de ce genre ont développé une résistance au glyphosate (matière active de plusieurs désherbants les plus vendus et utilisés au monde, dont le célèbre Roundup).

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Senna siamea (Lam.) H.S.Irwin & Barneby, 1982

Famille : Fabaceae

Genre : Senna

Noms communs : Casse du Siam, Cassia du Siam, Séné du Siam (français), Siamese cassia, kassod tree, cassod tree, Cassia tree (anglais).

Synonymes : Cassia sumatrana Roxb. ex Hornem., 1819 ; Sciacassia siamea ; Cassia florida Vahl, 1794 ; Cassia siamea Lam., 1783.

Origine : Asie tropicale du Sud Est (Thaïlande, Siam).

 

Description botanique de Senna Siamea

Origine et habitat

Originaire, comme son nom l’indique, d’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Siam), Senna siamea a, depuis, été largement diffusée et implantée en Afrique par l’Homme, comme dans d’autres climats tropicaux. C’est un arbre de zone semi-sèche, sur sols riches, profonds et bien drainés, de préférence proches d’une nappe phréatique. Il est utilisé lors d’opérations de reboisement de zones sèches, où il peut se naturaliser. Dans la savane, il capte le calcium de la roche-mère et augmente le pH de la surface du sol où il pousse. Il y est aussi utilisé comme brise-vent, arbre d’ombrage, et arbre d’ornement.

Description

La croissance de Senna Siamea est assez rapide. Son tronc est court, et présente une écorce lisse et grise, légèrement fissurée longitudinalement. Son système racinaire est superficiel : il se compose de quelques racines épaisses et profondes, et d'un tapis dense de radicelles qui se propage rapidement (jusqu'à 7 m en un an). Le Séné du Siam peut facilement être déraciné par les vents forts.

L'arbre a un tronc droit et robuste, d'environ 30 cm de diamètre. Sa couronne est arrondie et dense, ce qui lui donne un aspect majestueux. L'écorce est grise à brun clair, et elle se fissure avec l'âge.

Feuilles et floraison

Les feuilles de belle taille (35 cm) sont composées de 8 à 13 paires de folioles de taille différente, à la face supérieure vert foncé et brillant et au dessous vert terne.

Les fleurs couleur jaune d’or sont groupées en grappes denses de 15 à 30 cm de long. Pour exemple, à La Réunion, la floraison a lieu de janvier à mars.

Fructification

Le fruit est une gousse linéaire-oblongue de 15 à 30 cm de long, de couleur marron, qui ressemble à un haricot.

Les graines sont brillantes et font 8 mm de long. On en trouve entre 35 000 et 41 000 par kg. Elles sont toxiques pour le bétail. Des cavités dans le bois peuvent parfois contenir une poudre qui provoque une irritation des yeux et de la peau.

Un arbre aux multiples usages

La croissance de l’arbre est assez rapide, c'est pourquoi il est beaucoup utilisé pour la production de bois, en particulier de chauffage. De plus, il se fend facilement. Son bois sert également en ébénisterie, bien qu’il soit rapidement attaqué par les insectes.

Les feuilles et les gousses peuvent servir de fourrage aux ruminants mais sont très toxiques pour les porcs (et éventuellement d’autres mono gastriques).

Les feuilles crues en grandes quantités peuvent être vénéneuses pour l’homme. Mais bien bouillies, elles font partie de la cuisine traditionnelle de Birmanie et de Thaïlande. Elles contiennent du barakol, un composé utilisé en phytothérapie traditionnelle pour ses effets sédatifs et anxiolytiques. Ainsi, des études récentes ont démontré l’efficacité du Cassia siamea dans le traitement des troubles du sommeil (et dans une plus faible mesure de l’anxiété). L’Anhydrobarakol (une substance naturelle qui ressemble beaucoup au groupe des benzodiazépines synthétiques) contenu dans ses jeunes feuilles favorise en effet l’induction du sommeil et procure une sensation de relaxation, voire d’apaisement.

En savoir plus sur le barakol et l'anhydrobarakol

Fermer

Qu'est-ce que le barakol et l'anhydrobarakol ?

Le barakol tout comme l'anhydrobarakol est un composé organique naturel présent dans les fleurs, les feuilles et les fruits de la plante médicinale Senna siamea, également connue sous le nom de « khilek » en Thaïlande. Il s'agit d'un dérivé de l'acide cinnamique, et sa formule chimique est C13H12O4 pour le barakol, et C13H10O3 pour l'anhydrobarakol.

Le barakol et l'anhydrobarakol sont deux composés organiques naturels aux propriétés biologiques similaires. Cependant, il existe quelques différences importantes entre ces deux composés.

Comparaison entre le barakol et l'anhydrobarakol

Le barakol est un dimère de l'anhydrobarakol, ce qui signifie qu'il est composé de deux molécules d'anhydrobarakol reliées entre elles par une liaison covalente. Le barakol est plus soluble dans l'eau que l'anhydrobarakol, ce qui lui confère une meilleure biodisponibilité.

Le barakol a une activité biologique similaire à l'anhydrobarakol, mais il est plus puissant. Il a notamment des propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes, anxiolytiques et antitumorales.

Un bienfait pour la santé ?

Des études cliniques ont montré que le barakol est efficace pour soulager les symptômes de l'arthrite (douleur, inflammation et raideur), de la colite ulcéreuse (inflammation et diarrhée) et du stress (anxiété et irritabilité). Il est également en cours d'évaluation pour son potentiel dans le traitement du cancer (il pourrait inhiber la croissance des cellules tumorales).

Par ailleurs, dans une étude portant sur 20 personnes souffrant d'insomnie, celles qui ont reçu un supplément de barakol pendant 8 semaines ont signalé une amélioration significative de la latence d'endormissement, de la durée du sommeil et de la qualité globale du sommeil.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer les bienfaits du barakol.

Le barakol est généralement bien toléré, mais il peut provoquer des effets secondaires mineurs, tels que des nausées, des vomissements et des diarrhées.

Peut-on parler d'un avenir médical pour cette famille de plantes ?

Sans aucun doute oui, mais les recherches sur le barakol se poursuivent pour tenter de trouver un moyen de réduire les effets secondaires, tout en conservant les propriétés médicinales que l'on vient de voir. En effet, ses propriétés biologiques demeurent prometteuses.

 

Les conseils du jardinier

Comment et où planter le « Casse du Siam » ?

Le Cassia est un arbre de zone demi-sèche non rustique. Il a donc besoin de beaucoup de lumière comme de soleil. La température minimale doit être de 15°C (il ne vivra pas longtemps sous les 10°C et le moindre gel le tuera). Notez bien que les températures minimales indiquées sont toujours données pour une plante mature. Il faut tenir compte du vent qui accentue le froid ressenti. Ainsi, sous nos latitudes, la culture en pleine terre est exclue.

La culture hors sol, en pot ou bac, y compris bonsaï, est donc privilégiée. Elle permet d’hiverner facilement l’arbuste dans une pièce tempérée, en véranda ou encore en serre.

Quel substrat utiliser pour un Senna siamea en bonne santé ?

Le Cassia se contentera d’un sol quelconque mais meuble et frais, avec un apport de compost. Pensez à mettre des graviers au fond du pot afin de favoriser le drainage. Videz également régulièrement la soucoupe car il redoute l’eau stagnante.

Quels apports en eau et en engrais faut-il lui apporter pour une santé optimale ?

Pour une floraison et une fructification maximale, le « Casse du Siam » a besoin d’apports en eau hebdomadaires tout l’été. En hiver, un toutes les 3 semaines suffira.

En période de croissance, dès la fin de l’hiver, prévoir un apport d’engrais liquide pour plantes fleuries une fois par mois dans l’eau d’arrosage, afin de stimuler sa floraison.

Comment planter et entretenir Senna siamea ?

De manière générale, ce dernier se plante et se rempote au printemps, à partir de mai et en automne, jusqu’à fin octobre. Une légère taille d’entretien se fait en automne pour lui garder un port compact.

La multiplication se fait par semis et bouturages.

 

Semis et bouturages avec Senna siamea

Comment réussir son semis de Senna siamea ?

Prévoyez de semer les graines de Senna siamea au mois de mars sous abris chauffé (environ 25°C). Tout d'abord, faites tremper les graines une journée. La levée peut-être assez longue et difficile. Puis, dans une caissette de terreau pour semis, semez les graines pas trop serrées et recouvrez-les légèrement de terreau. Arrosez-les au pulvérisateur. Enfin, quand les plantules mesurent 10 cm environ, placez-les en conteneurs moyens individuels, dans un mélange de terreau, sable et terre du jardin.

Comment faire des boutures de « Séné du Siam » ?

En juin, vous pourrez faire des boutures herbacées à l’étouffée (et toute l’année avec un système approprié).

Il est également possible de réaliser la bouture de tige semi-aoutée en été. Pour cela, sélectionner de beaux rameaux semi-aoutés, c’est-à-dire dont une partie du rameau est prise dans le bois vert de l’année. C’est la partie du rameau située à l’extrémité des branches qui a poussé depuis le printemps et dont on conserve une partie du bois ancien. Prélevez des segments d’une quinzaine de centimètres et supprimez toutes les feuilles, sauf entre 3 et 5 à l’extrémité. Préparez un substrat à moitié de terreau et de sable et répartissez-le dans les pots. Arrosez-le. Plantez-y ensuite la partie sans feuilles. Placez les boutures à l’abri, vous pourrez les replanter au printemps ou à l’automne suivant.

 

Quelques espèces botaniques du genre Senna…

Le genre Senna compte environ 270 espèces, dont :

Senna corymbosa

Senna corymbosa est un arbuste au feuillage persistant poussant à l’état naturel en Argentine et en Uruguay, où il peut atteindre 4 m de hauteur pour 3 m d’étalement. Il peut constituer un beau sujet en arrière plan de massif (uniquement sous les climats très cléments) avec son feuillage vert vif et sa magnifique floraison estivale semblable à des petits papillons jaune d’or durant l’été.

Senna alata

Senna alata est un arbuste pouvant atteindre de 2 à 10 m de hauteur pour 2,5 m d’étalement. Il a de grandes feuilles composées de huit à dix paires de folioles qui s’ouvrent le matin et se referment le soir. Ses fleurs jaunes en grappes dressées donnent des gousses ailées placées à l’horizontale d’une quinzaine de centimètres de longueur, remplies de nombreuses graines. Les feuilles de dartrier entrent dans des décoctions dépuratives qui soignent la constipation. En usage externe, les feuilles présentent des effets antibactériens, antifongiques, cicatrisants et anti- inflammatoires.

Senna artemisioides

Senna artemisioides peut faire 2 m de hauteur pour 1 m d’étalement. Il est originaire d’Australie, où on le trouve dans tous les coins du pays. Son feuillage gris-vert est linéaire. Ses fleurs jaune pâle à jaune vif apparaissent en automne et plus encore en hiver. Il est extrêmement résistant à la sécheresse.