Info COVID-19 : délais d'expédition habituels | Retours à 30 jours | Le n°1 en France
Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant
  • Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis, Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette, Coeur-Saignant

10 graines Dicentra spectabilis (Lamprocapnos spectabilis)

3,95 €
(Prix unitaire 3,95 €)
5 1
,
5/ 5
TTC Disponible

Appelé Coeur de Marie, Coeur-de-Jeannette ou encore Coeur-Saignant, le Dicentra spectabilis est une plante vivace à bulbe originaire d'Asie, du sud de la Sibérie et du Japon. Introduit dans les jardins depuis bien longtemps, il a su séduire des générations de jardiniers sans jamais se démoder.

Ses fleurs sont pendantes, formant des grappes sur des tiges arquées et s'ouvrant en forme de petits coeurs rose vif à l'extérieur et blanc à l'intérieur. Elles peuvent être rouge, jaune vif ou blanche chez certaines espèces ou variétés.  

Sa sève est riche en substance toxique : attention donc, pour les sujets sensibles, à l'ingestion ou au simple contact !

Un sachet de 10 graines

Remise sur la quantité

Quantité Prix unitaire
2 3,85 €
3 3,75 €
5 3,45 €
Quantité

Dicentra spectabilis, ou Lamprocapnos spectabilis "Cœur de Marie"

Le Dicentra spectabilis, désormais rencontré sous l’appellation Lamprocapnos spectabilis, est plus communément appelé Cœur de Marie, Cœur de Jeannette ou encore Cœur-Saignant.

Dicentra spectabilis est une plante vivace au luxuriant feuillage découpé dont les fleurs comptent parmi les plus gracieuses fleurs printanières (voir les photos).

En grec, Dicentra signifie « deux éperons », en référence à la forme particulière de ses fleurs munies de pétales externes curieusement retroussés.

Le Dicentra appartient à la vaste famille des Papavéracées (anciennement Fumariacées), qui compte près de 200 espèces de plantes majoritairement herbacées. Le Dicentra est un cousin du coquelicot, du pavot, de la fumeterre ou encore de la chélidoine avec qui il partage son feuillage gris-vert joliment découpé.

 

Classification botanique

Son nom scientifique précis est : Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis

Famille : Papaveraceae (anciennement Fumariaceae)

Genre : Lamprocapnos

Nom commun : Coeur de Marie, Coeur Saignant, ou bien encore Coeur de Jeannette.

Origine : Amérique du Nord et Asie (on la rencontre aussi en Sibérie).

 

Description botanique de Dicentra spectabilis

Dicentra spectabilis fait partie du genre Lamprocapnos comprenant une vingtaine d'espèces vivaces et annuelles. Parmi lesquelles on y trouve Dicentra formosa et Dicentra eximia, deux belles espèces couvre-sol ; ou encore Dicentra scandens, une forme grimpante (jusqu’à 3 m de haut).

Feuillage

Dicentra spectabilis est une plante vivace au luxuriant feuillage découpé dont les fleurs comptent parmi les plus gracieuses fleurs printanières.

Au printemps (mars-avril), dès que la température se réchauffe, les feuilles commencent à sortir de terre. La touffe produit alors de hautes pousses assez charnues qui deviendront en mai-juin de longues ramilles chargées de fleurs. Les tiges montantes, très ramifiées, révèlent une large palette de verts : vert tendre, vert foncé, vert-doré, gris-vert-bleuté, argenté. Les feuilles sont très divisées, pennées ou trilobées. Très fines d’aspect, elles mesurent de 20 à 50 cm. En s’étalant, elles apportent une certaine luxuriance à la plante et le feuillage de certaines variétés est aussi séduisant que la floraison.

Floraison

Le Cœur de Marie produit des fleurs très particulières, remarquables par leur originalité, leur finesse, leur subtilité et leur opulence. Elles émergent dès le mois d’avril, durent entre 3 semaines et 1 mois, et forment de longues hampes florales arquées portant à leur extrémité des panicules ou des grappes de 3 à 15 fleurs pendantes semblables à des petits cœurs. Ces dernières, non parfumées, sont généralement rose vif mais peuvent être blanc pur ou blanc ombré de mauve, pourpres, jaunes d’or ou rouges selon les espèces. La fleur est étroite et aplatie, elle mesure 3 à 5 cm de haut et 2 à 3 cm de large. L’espèce type présente une corolle irrégulière composée de pétales externes roses, en forme de cœur à deux éperons plus ou moins retroussés et de pétales internes blancs en forme de flèche. Ces pointes peuvent se teinter selon les variétés, de blanc, de rose, de jaune ou de violacé, rendant les clochettes bi-colores. Une architecture qui fait du Dicentra une plante capable de traverser les époques comme de séduire des générations de jardiniers sans jamais se démoder.

Après la floraison, lorsque l’été s’installe, la plante va rentrer tout doucement en dormance : son feuillage se fane et jaunit, disparaissant pour s’endormir en se prémunissant de la sécheresse jusqu’au printemps suivant.

 

Culture du Dicentra spectabilis

Habitat

Dans son habitat naturel, le Dicentra pousse dans les milieux humides et les forêts montagneuses ; en France et en Europe, il est présent jusqu’à 1800 m d’altitude.

Cette vivace originaire des sous-bois apprécie les ambiances fraîches, ombragées et abritées du vent (ce dernier pouvant nuire à ses pousses fragiles). Elle prospère à mi-ombre, exposée au soleil du matin ou du soir et installée sous la frondaison d’arbres caducs qui lui prodigueront une fraîcheur bienfaitrice. Elle peut supporter une exposition ensoleillée (sauf en région sud) si la terre reste suffisamment humide et fraîche avec un bon paillis en été, néanmoins c’est dans les régions à été frais qu’elle se porte le mieux. 

Climat

Le Cœur de Marie est une plante résistante au froid et vigoureuse : elle résiste bien aux températures les plus basses, autour de -15°C. Certaines variétés peuvent résister pendant de longues périodes à plus de -30 °C. En revanche, le jeune feuillage craint les gelées tardives : il arrive que les premières tiges printanières trop précoces gèlent.

Sol

Dicentra spectabilis s’épanouit dans une terre légère, riche en humus, frais à sec en été, bien drainée, neutre à acide.

Croissance

Contrairement aux apparences, le Dicentra est rustique et facile de culture. Il se propage facilement grâce à ses rhizomes traçants, ses tubercules ou encore, selon les espèces, grâce à d’épaisses racines charnues. Sa croissance est moyennement rapide : il met entre 2 à 5 ans avant d’atteindre son plein développement et de former une touffe dense. Par contre, une fois bien installé, Il peut vivre plusieurs décennies à condition de ne pas le déplacer.

Idéal pour un massif

Il trouve aussi bien sa place en massif sous de grands arbres qu’en bordure d’allées ou encore en pot sur une terrasse ou un balcon ombragé. Il aime la compagnie, notamment celle des fougères et des hostas, avec qui il compose des massifs luxuriants ; mais aussi les bulbeuses printanières : tulipes, muscaris, jacinthes, mélangé à des vivaces couvre-sol comme une Euphorbia cyparissias, du Myosotis du Caucase, des Heuchères et des Tiarelles ; des Fushias rustiques, de la Bugle rampante pourpre, des Anémones du Japon ou de la Digitale pourpre.

Parasites et maladies

Le Cœur de Marie est une plante très résistante aux maladies et parasites mais il craint pucerons, escargots et les limaces. Le purin de fougères permet de lutter contre les escargots et les limaces.

 

Les conseils du jardinier

Dicentra spectabilis est une plante vivace vigoureuse qui, une fois bien établie, demande peu de soins. Son secret réside donc dans la plantation.

Quel environnement choisir ?

Le Cœur de Marie a besoin d’un sol drainant léger et riche qui reste bien frais au coeur de l’été, riche en humus, au PH neutre ou légèrement alcalin. Au besoin, faites un bon apport de terreau décomposé et d’un peu de sable pour le drainage. Certaines espèces ne supportent pas les terres argileuses.

Il ne craint que les excès : d’eau en hiver et de soleil en été. C’est évidemment dans les régions à étés frais qu’il se porte le mieux. Il apprécie une plantation à mi-ombre, à l’abri des vents dominants et froids, sur une exposition au soleil quelques heures le matin ou en fin de journée ; ou encore sous un soleil bien tamisé par des arbres caducs. Une bonne luminosité est indispensable à sa floraison.

Astuce

Le Coeur de Marie a une grande qualité : il accepte de pousser dans les sols truffés de racines, sous les arbres, sans que ceux-ci nuisent à son développement.

Choisissez bien son emplacement car une fois installée, cette plante vivace supporte mal le déplacement car elle met plusieurs années avant d’atteindre son plein développement.

Réussir sa plantation

Pour les plants en godets, humidifiez les mottes en les plongeant dans une bassine d’eau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles d’air qui s’en échappent. Les feuilles et les racines sont fragiles à l’écrasement : lors de la transplantation, ne touchez pas à la motte de racines.

En pleine terre, creusez un trou assez large et profond. Respectez un espacement de 40 cm entre chaque plant et plantez en groupe de 3 ou 4, pas davantage. Évitez de les planter en trop grand nombre car ils laisseraient un vide disgracieux en été. Tassez la terre et maintenez le sol frais avec un paillage, surtout durant l’été. C’est la garantie d’une floraison prolongée.

Conseil

Arrosez régulièrement le Cœur de Marie le premier été pour favoriser l’enracinement. Puis Protégez-le des limaces et laissez-le vivre … !

A noter qu’une plantation courant septembre/octobre dans un sol chaud et frais est tout à fait envisageable mais que la plante sera en dormance et ne se réveillera qu’au printemps suivant.

Comment entretenir son Dicentra ?

Le Cœur de Marie n’est pas très contraignant : il réclame peu d’entretien et pas de taille.

Pendant la période de floraison, on peut couper les fleurs fanées au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition de nouvelles fleurs. Après floraison, la plante va rentrer tout doucement en dormance et le feuillage jaunir (le jaunissement des feuilles n’a rien d’exceptionnel, c'est un phénomène naturel à la fin de la floraison). On peut le laisser sur place ou couper simplement à ras dans le courant de l’été les tiges fanées à l’aspect inesthétique.

L’été, le sol doit rester frais. Le paillage des pieds permet de garder la fraîcheur de la plante comme de favoriser la floraison, surtout dans les régions les plus chaudes. Le paillage peut aussi être utile à la fin de l’hiver pour lutter contre les gelées tardives auxquelles les jeunes pousses sont très sensibles.

Conseil

Vous pouvez apporter de l’engrais à la fin du printemps. Et les sujets cultivés en pot pourront être enrichis chaque année de compost.

 

Semis, boutures, division et plantation du Dicentra spectabilis

La multiplication de la plante s’effectue par semis des graines, par division, ou bien par bouturage de racines ou de tiges ; une alternative à réaliser en automne ou en hiver.

Qu'en est-il des semis avec les Coeurs de Marie ?

Les semis s’effectuent à l’automne avec les graines de l’année avant qu’elles ne se dessèchent, lorsqu’elles sont fraîches, à peine sorties des gousses. Semez sous châssis froid dans un mélange sableux. Plantez les graines à 6 mm de profondeur. Comptez 2 mois pour la levée et repiquez lorsque les plantules auront bien forci, lorsqu’elles atteignent 5 cm de haut.

Comment bouturer les Coeurs de Marie ?

Pour le bouturage de tige, coupez une tige de feuilles bien saine, sur une quinzaine de centimètres en dessous d’un œil. Otez les feuilles basses, pour éviter qu’elles ne pourrissent. Placez la bouture dans un mélange de terre de jardin, de terreau et de sable.

Multiplier les Coeurs de Marie par division

La division de touffe est possible mais délicate : le Coeur de Marie n’apprécie pas que l’on touche à son rhizome très fragile. Le risque de l’abîmer est considérable. Néanmoins, elle se fera lorsque la plante est au repos, de préférence en automne ou en hiver : déterrez la touffe, repérez une racine de 10 à 15 cm, coupez-la et replantez-la directement en terre, verticalement et à une dizaine de centimètres de profondeur dans un substrat léger composé d’un mélange de terreau et de sable. Replantez aussitôt le pied-mère. Vaporisez régulièrement pour conserver une humidité raisonnable mais pas davantage car vous feriez pourrir les racines. En avril-mai, des tiges vont commencer à apparaitre. Repiquez chaque bouture en godet et laissez passer la belle saison. Elles ne doivent pas souffrir de sècheresse, veillez à bien arroser. En début d’automne, repiquez les pieds directement en pleine terre.

Le bon moment pour planter les Coeurs de Marie

Le coeur de Marie se plante plutôt en automne mais il peut également être planté en hiver, en dehors des périodes de gel. Les diviser au printemps risquerait de miner leur croissance. On va donc diviser ces vivaces à l'automne : fin août, début septembre et jusqu'à la mi-octobre.

 

Quelques espèces botaniques du genre Lamprocapnos…

Le Coeur de Marie est une plante introduite dans les jardins d’agrément depuis bien longtemps. A l’origine, on distinguait une vingtaine d’espèces de Dicentra mais huit sont aujourd’hui reconnues, parmi lesquelles Dicentra spectabilis, la plus courante, Dicentra Candensis, Dicentra cucullaria, Dicentra formosa, Dicentra eximea, Dicentra sandens et Dicentra peregrina. Les deux espèces sud-américaines, Dicentra formosa et Dicentra eximea, sont pratiquement identiques et souvent confondues.

Dicentra eximia

Dicentra eximia est une vivace rhizomateuse formant de belles touffes tapissantes de feuilles gris-vert, très découpées comme des feuilles de cerfeuil ou de fougère. Des panicules ou des grappes inclinées portent des fleurs roses, roses magenta ou blanches. Ses fleurs sont plus longues et plus élégantes que celles de Dicentra formosa, avec qui on la confond souvent.

Dicentra formosa

Dicentra formosa possède des feuilles vertes, bleutées au revers offrant un beau contraste avec les fleurs en grappes roses devenant presque blanches avec l’âge. Elle s’étale facilement jusqu’à former des de vastes colonies. Elle se faufile entre les souches des plantes. Elle supporte moins bien les étés chauds et humides que Dicentra eximia.

Dicentra scandens

Dicentra scandens est une vivace grimpante et volubile qui escalade murs abrités et barrières et peut atteindre les 3 m de haut. Son feuillage vert moyen profondément découpé contraste avec des fleurs jaune vif ou blanches, parfois teintées de pourpre ou de rose à l’extrémité.

Dicentra cucullaria

Dicentra cucullaria a son feuillage profondément découpé bleu-vert ne diffère pas des autres espèces, ses fleurs en revanche présentent une forme triangulaire de capuchon ou d’ailes d’avion blanches à pointe jaune et non de petits cœurs. A la différence des autres espèces du genre, c’est une éphémère qui fane et disparaît rapidement après floraison.

Fiche technique

Famille
Papaveraceae (anciennement Fumariaceae)
Nom scientifique
Dicentra spectabilis ou Lamprocapnos spectabilis
Origine
Amérique du Nord et Asie (on la rencontre aussi en Sibérie).
Exposition
Plantation à mi-ombre, à l’abri des vents dominants et froids, sur une exposition au soleil quelques heures le matin ou en fin de journée ; ou encore sous un soleil bien tamisé par des arbres caducs.
Type de sol
Terre légère, riche en humus, frais à sec en été, bien drainée, neutre à acide.
Température
Résiste bien aux températures les plus basses, autour de -15°C.
Arrosage
Arrosez régulièrement le Cœur de Marie le premier été pour favoriser l’enracinement.
Tige /Fleurs
Le Cœur de Marie produit des fleurs très particulières, remarquables par leur originalité, leur finesse, leur subtilité et leur opulence. Elles émergent dès le mois d’avril, et durent entre 3 semaines et 1 mois.
Utilisation
Il trouve aussi bien sa place en massif sous de grands arbres qu’en bordure d’allées ou encore en pot sur une terrasse ou un balcon ombragé.
Parasites
Le Cœur de Marie est une plante très résistante aux maladies et parasites mais il craint pucerons, escargots et les limaces. Le purin de fougères permet de lutter contre les escargots et les limaces.
Taille
Le Cœur de Marie n’est pas très contraignant, il ne réclame aucune taille.